Orléans : le maire annonce "une vingtaine de familles de réfugiés en deux ans"

Publié le Mis à jour le
Écrit par Rémy Chidaine

Orléans devrait accueillir une vingtaine de familles de réfugiés dans les deux prochaines années, a annoncé le maire (LR), Olivier Carré, ce samedi. L'élu rappelle que c'est à l'Etat d'assurer l'hébergement et que la ville sera là pour faciliter leur insertion.

L'accueil des réfugiés en France s'organise peu à peu. Alors que le gouvernement s'est engagé à en prendre en charge 24.000 d'ici l'an prochain, le maire (LR) d'Orléans a annoncé que sa commune contribuerait à ce mouvement de solidarité.

"La ville est en capacité de supporter l'accueil d'une vingtaine de familles en deux ans", a confirmé Olivier Carré.


Mais l'élu a tenu à rappeler les responsabilités de chacun. "Il y a une grande confusion entre la responsabilité de l'Etat, totale sur ce sujet, et le fait qu'on pousse les communes à assumer ces responsabilités. C'est à l'Etat de définir les modalités d'accueil, dans différents centres d'hébergements. Nous serons là ensuite pour faciliter leur insertion dans la ville."

Une prime versée par l'Etat aux communes

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a tenté de rassurer les élus sur ce point ce samedi, lors d'une "réunion de travail et d'information". Il a également annoncé une prime de 1.000 euros par place d'hébergement qui sera versée aux communes créant des hébergements supplémentaires d'ici 2017.

"J'aimerais bien que dans cette annonce, l'Etat ait confirmé le maintien de sa politique de soutien aux différentes associations qui prennent en charge les réfugiés", veut croire Olivier Carré.

Les modalités précises de la contribution d'Orléans devraient être précisées en début de semaine prochaine.