Orléans Métropole : le préfet du Loiret autorise les cyclistes et les coureurs à pied à ne pas porter le masque

Après avoir pris un arrêté samedi 29 août imposant le port du masque pour tous dans la métropole d'Orléans (Loiret) même pour les coureurs et les cyclistes, le préfet du Loiret a indiqué mardi 1er septembre qu'il allait revenir sur cette décision concernant les sportifs

© Maxppp/PHOTOPQR/LE PARISIEN/Arnaud Journois
Selon nos confrères de France Bleu Orléans, le préfet du Loiret Pierre Pouëssel a indiqué mardi 1er septembre, qu'il allait prendre un arrêté pour autoriser les cyclistes et les coureurs à pied à ne pas porter le masque dans le territoire d'Orléans Métropole. 

L'arrêté pris samedi 29 août impose le port du masque pour tout le monde

Samedi 29 août, le préfet du Loiret a pris un arrêté rendant le port du masque obligatoire pour les personnes de plus de 11 ans dans l'espace public ou dans un lieu ouvert au public, dans les 22 communes de la métropole d'Orléans. Plusieurs facteurs ont justifié cette mesure :
•La dégradation de la situation épidémique dans le département depuis plusieurs semaines, le caractère actif de la propagation du virus et une augmentation du nombre de tests positifs de 70% au cours des deux dernières semaines.
•Le taux d'incidence de 52,7%/100 000 habitants, supérieur au seuil d'alerte de 50/100 000. Ce taux était de 6, 9/100 000 au début du mois d'août. Il est actuellement trois fois supérieur au premier seuil de vigilance retenu par Santé Publique France.
•Le taux de positivité des tests réalisés de 4% contre 0,86% à la mi-juillet.
La circulation active du virus principalement concentrée sur la métropole d'Orléans.

Le port du masque aussi pour les cyclistes et les joggeurs

Dans son arrêté, le préfet avait précisé que le port du masque était également obligatoire pour les coureurs et les cyclistes. Estimant l'arrêté préfectoral "disproportionné", deux avocats Orléanais, ont déposé une requête commune et saisi le tribunal administratif orléanaise le même jour. L'audience, qui était prévue mercredi 2 septembre à Orléans, n'aura finalement pas lieu. À l'instar de Paris, le préfet est finalement revenu sur cette décision qui faisait polémique. 

L'arrêté préfectoral du 27 août rendant le port du masque obligatoire dans les 22 communes de la métropole a été modifié ce jour. Désormais, le port du masque n'est plus exigé pour les personnes pratiquant la course à pied ou se déplaçant à vélo. Cette modification prend effet dès aujourd'hui, mardi 1er septembre 2020. Le périmètre géographique de l'obligation de port du masque reste inchangé.

Préfecture du Loiret-mardi 1er septembre

Dans un communiqué, Christophe Chaillou, le président d'Orléans Métropole, salue la décision du préfet : " Les cyclistes et les coureurs à pied ne sont donc plus concernés par cette mesure lors de leurs déplacements. J’y étais favorable et j’avais d’ailleurs plaidé cette cause lors de nos échanges de ces derniers jours. Cette décision va ainsi dans le sens des préconisations de l’OMS qui déconseille le port du masque durant les activités physiques et répond aux attentes des pratiquants qui m’avaient d’ailleurs interpellé sur ce point."
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société sport