Orléans : le prix du m² en forte hausse selon les professionnels de l'immobilier

Orléans, dans un cycle d'augmentation des prix, serait devenue attractive pour les investisseurs immobiliers / © Anthony Bourgouin / Wikimedia Commons
Orléans, dans un cycle d'augmentation des prix, serait devenue attractive pour les investisseurs immobiliers / © Anthony Bourgouin / Wikimedia Commons

Selon le site Seloger.com, le prix de l'immobilier a augmenté de 8,6 % durant les douze mois derniers mois dans la métropole loirétaine. Les autres annonceurs et notaires observent également une hausse importante.

Par France 3 Centre-Val de Loire

"Le prix de l'immobilier est en surchauffe". Selon le site Seloger.com, le prix du m² a augmenté de 8,6% en un an et serait actuellement de 2262 euros, contre environ 2068 euros il y a douze mois.

Un prix qui reste "encore abordable", selon le groupe spécialisé dans les annonces immobilières. Pour devenir propriétaire dans la cité johannique, SeLoger affirme qu'un investisseur devra débourser en moyenne 136.000 euros
Parmi les plus les coins les plus prisés de la métropole, les quartiers du centre-ville Châtelet, Saint-Euverte et Martroi arrivent logiquement en tête. Situé en bord de Loire, Saint-Marceau tire son épingle du jeu et "rencontre également un vif succès".

Le site immobilier a également recensé les communes les moins chères au m² situées à proximité d'Orléans. Les cinq premières villes de ce classement sont : Saint-Jean-de-la-Ruelle (1540 €), Saint-Pryvé-Saint-Mesmin (1638 €), Saint-Jean-le-Blanc (1751 €), Saint-Denis-en-Val (1751 €) et Olivet (1999 €).

De manière générale, les professionnels de l'immobiliers, comme Guy Hoquet ou encore Stéphane Plaza Immobilier, observent une hausse de plusieurs pourcents en un an.

Les raisons ? La proximité d'Orléans avec Paris, son patrimoine historique ou encore son cadre de vie agréable du, notamment, à proximité avec la Loire.
 

Se méfier des chiffres

Comme nous le faisions remarquer dans notre article Orléans, 5e ville de France pour les investissements immobiliers ?, il ne faut cependant pas prendre pour argent comptant les prix d'un annonceur. Car si la tendance est à la hausse, il existe de nombreux indices pour établir les prix immobiliers et les données varient selon les méthodes de calcul. Immobilier-danger.com affirme même qu'aucun notaire ou site d'annonces est "réellement fiable et indépendant".

Par exemple, le site Meilleurs agents avance pour sa part que le prix du m² à Orléans était de 2040 euros pour les appartements et de 2014 euros pour les maisons, au 1er octobre 2018. A la même date, Consortium Immobilier fixe le prix du m² à 2112 euros pour les appartement et 2061 euros pour les maison, soit une hausse respective de 4,3+ et de 3,6% sur les trois derniers mois.

De plus, les chiffres issus des publications (mensuel, trimestrielles ou annuelles) ne correspondent pas forcément aux prix observés à l'instant T, dans un marché où ces derniers sont en constante fluctuation.

Lexique

Logement ancien : logement qui a déjà fait l'objet d'une première mutation quelque soit son âge
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait de Marc Fesneau

Les + Lus