Policière percutée à Amilly : le conducteur du scooteur mis en examen pour tentative de meurtre

Le conducteur du scooter, qui avait délibérément foncé sur une gardienne de la paix à Amilly dans le Loiret après un refus d'obtempérer, a été mis en examen ce 13 juillet pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique.

Une information judiciaire a été ouverte ce jeudi 13 juillet par le parquet d'Orléans, qui, au vu de son caractère criminel, s'est saisi de l'affaire. Présenté devant la procureure de la République, le conducteur du scooter a été mis en examen pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique, mais aussi pour refus d'obtempérer et défaut de permis de conduire.

Vers 23h samedi 9 juillet, une policière stagiaire est en opération de contrôle routier à Amilly, près de Montargis (Loiret), lorsqu'elle demande à un deux roues de s'arrêter. Mais le conducteur du scooter, qui ne porte pas de casque, refuse d'obtempérer et percute volontairement la gardienne de la paix, la projetant au passage.

Il s'était lui-même rendu à la police

Rapidement identifié après avoir pris la fuite, le chauffard est déjà défavorablement connu des services de police. Il s'est lui-même rendu au commissariat de Montargis et a été placé en garde à vue.

Souffrant de multiples fractures, la jeune policière de 25 ans a de son côté pu être opérée le 10 juillet. Une seconde opération est cependant prévue, avant une "longue convalescence", assure le compte Twitter de la police

Le mis en cause a été placé en détention provisoire et encourt la réclusion criminelle à perpétuité.