Cet article date de plus de 3 ans

Risque d’effondrement du sous-sol : le BRGM offre un cadastre des cavités souterraines d’Orléans

Pour prévenir les risques d'effondrement de terrain au-dessus des nombreuses cavités souterraines de la ville d'Orléans, le service du cadastre recense les tunnels, caves et carrières avec l'aide du BRGM. Un scanner laser infrarouge mobile offre une cartographie du sous-sol en 3D.
Avec son scanner à infrarouge, l'ingénieur du BRGM cartographie le sous-sol d'Orléans
Avec son scanner à infrarouge, l'ingénieur du BRGM cartographie le sous-sol d'Orléans © NL
Pour la surface, au-delà des cartes anciennes, le cadastre peut s'appuyer sur les images satellites et le GPS.
Pour le sous-sol, le recensement des caves, carrières et grottes se révèle beaucoup plus difficile.
Pourtant, depuis l'antiquité l'homme a creusé le sol. La pierre calcaire de Beauce a souvent était extraite du sous-sol pour servir à la construction. Au XXIéme siècle, les cavités sont toujours là, sous nos pieds et souvent la ville s'est construite en ignorant ces espaces souterrains. 
Une technologie de scanner 3D récente testée par le centre technique du BRGM d'Orléans (Bureau de recherche Géologique et Minière) permet depuis un an de produire une carte numérique et en relief des cavités souterraines.
© NL

Un appareil intitulé GeoSLAM ZEB-REVO handheld laser scanner est capable de numériser en volume n'importe quel espace souterrain.
Le sous-sol d'Orléans avec ses 700 cavités souterraines recensées dans le calcaire de Beauce offre un terrain de jeu idéal pour tester cette technologie.

© NL

Les millions de données numériques collectées lors d'un parcours dans ces galeries souterraines avec le scanner offrent en quelques instants une carte en 3D.
L'algorithme et le savoir-faire de l'ingénieur offrent un outil de mesures capable de signaler les zones à risques.
A certain endroits, l'effondrement de la voûte calcaire réduit l'épaisseur avec la surface habitée. Une faible épaisseur qui peut se traduire par une fragilité de la strate sur laquelle repose l'habitat urbain, une information précieuse pour un plan de prévention des risques.

Après avoir traité en imagerie 3D, les cavités de la ville d'Orléans, le scan 3D du BRGM va s'attaquer aux souterrains des autres villes de la Métropole.

Visite d'une carrière en 3D ,sous le quartier de l'Argone à Orléans, avec Silvain Yart du BRGM et Imed Ksibi du service Prévention des Risques d'Orléans Métropole :
 

durée de la vidéo: 03 min 45
cartographie souterraine ©F3CVDL



Dans la ville d'Orléans, 700 espaces souterrains ont été répertoriés. Maintenant,ce recensement des cavités va se poursuivre sur les autres communes, situées essentiellement au nord de la Loire pour des raisons géologiques.
À ce jour, le cadastre a beaucoup de lacunes sur les cavités souterraines des autres communes.
Le service prévention des risques d'Orléans Métropole invite tous les propriétaires de souterrains sur leurs parcelles à se manifester pour un recensement, une cartographie et une expertise des caves, grottes et puits.

Un numéro de téléphone, le 02 38 79 28 28 ou par mail depr@orleans-metropole.fr

Pour connaître les risques recensés près de chez vous http://www.georisques.gouv.fr/







 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sciences sorties et loisirs urbanisme environnement