• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Viande frauduleuse dans le Loiret : la parole à des consommateurs et des bouchers

© webandi sur pixabay.com
© webandi sur pixabay.com

La viande de bœuf frauduleuse arrivée en France de Pologne le 30 janvier est au cœur des conversations. Professionnels et consommateurs prennent la parole aux Halles Châtelet d’Orléans.

Par F. Texier avec NR

Sur les 2,7 tonnes de viande exportées frauduleusement par la Pologne à la fin du mois de janvier, près de 795 kg ont été vendus en France. 9 sociétés installées dans les départements du Loiret, du Haut-Rhin, de l'Essonne et du Val de Marne ont été destinataires de lots de viandes incriminées.

En début de semaine, on apprenait que cette viande frauduleuse avait même été vendue dans deux établissements du département. 
 
 

D’autres établissements concernés ?

Pourtant, quelques jours avant, le dimanche 2 février, un responsable de la préfecture du Loiret expliquait que « dans le Loiret une entreprise a reçu un peu moins de vingt kilos de cette viande et l’a commercialisé ensuite…. mais en dehors du département". La préfecture qui précisait le jour même « qu'aucun établissement, boucherie ou restaurant du Loiret n'est concerné ». 

Depuis les choses ont donc évolué et des investigations se poursuivent.

Les services de l’Etat du Loiret ont indiqué en début de semaine qu'il n’était donc pas impossible que d’autres lots de viande fassent à nouveau l’objet d’un retrait et que d’autres établissements du Loiret soient impactés.

Pendant ce temps aux Halles d’Orléans, consommateurs et professionnels s’expriment. Un « C’est vous qui le dites » enregistré mardi 5 février 2019 avant que l’on apprenne qu’un restaurant du Loiret avait reçu de la viande de bœuf frauduleuse.

Nous avons tendu le micro à des consommateurs mais aussi à des professionnels, des bouchers orléanais qui nous expliquent comment cela a pu arriver et qui précisent la manière dont ils s'approvisionnent en viande.
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Des désaccords profonds et persistants

Les + Lus

Les + Partagés