• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Yz, créatrice de la Marianne, expose son projet “Empress” à Orléans

Une oeuvre du projet Impress, de Yz, ici exposée à la Condition Publique de Roubaix, en 2017. / © Yacha Hajzler
Une oeuvre du projet Impress, de Yz, ici exposée à la Condition Publique de Roubaix, en 2017. / © Yacha Hajzler

Enfant de La Borne, dans le Cher, l'artiste expose son projet Empress, à la Collégiale Saint-Pierre le Puellier. En 2018, elle avait réalisé la nouvelle Marianne figurant sur les timbres. 

Par Yacha Hajzler

L'exposition s'appelle "Empress" : Impératrice. Des femmes de peuples natifs peintes en grand, dans toute leur splendeur. Travaillées avec différents matériaux, leurs parures ressortent de la toile. Au milieu, leur regard, incroyablement vivant. Le projet d'Yseult "Yz" Digan a envahi la Collégiale Saint-Pierre le Puellier, à Orléans, où il va rester jusqu'au 25 août. 
 


Les femmes au coeur de son oeuvre


Street artist de 42 ans, Yseult Digan est née à La Borne, un village du Cher, haut lieu de la poterie de Grès. L'an dernier, elle a été choisie pour réaliser le portrait de la nouvelle Marianne, reproduite ensuite sur tous les timbres de France, "une femme forte, fière, engagée, active". Les femmes sont omniprésentes dans son oeuvre, avec "Women from another century" basé sur des photographies du XXème siècle, ou "Street vendors", qui rend hommage aux vendeuses ambulantes des rues d'Adibjan. 

A travers les parures d'Empress, YZ amène à notre regard une "pulsion esthétique profonde et commune à l'ensemble de l'humanité" et remet ces femmes dans leur position de femmes de pouvoir. "Ce sont les grosses entreprises et les pays développés qui ont leur mot à dire sur l’avenir du monde alors que ces peuples ont une connaissance de l’environnement, du vivre ensemble", plaidait-elle en 2018. 
 
Yseult "Yz" Digan, créatrice de la nouvelle Marianne. / © Yacha Hajzler / France 3 Centre-Val de Loire
Yseult "Yz" Digan, créatrice de la nouvelle Marianne. / © Yacha Hajzler / France 3 Centre-Val de Loire

Empress, exposition du mardi au dimanche, de 14h à 18h. Collégiale St-Pierre-le-Puellier, Orléans. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Agathe Fournigault : "Le Grenelle des violences conjugales de Marlène Schiappa ? Une supercherie !"

Les + Lus