Cet article date de plus de 5 ans

Pithiviers : 4.000 cartes pour sauver la maternité

La mobilisation contre la fermeture de la maternité de Pithiviers se poursuit. L'Agence Régionale de la Santé lui a donné jusqu'au 5 avril pour trouver une solution à sa carence de médecins. Une réunion s'est tenue ce mardi soir à l'hôpital d'Orléans
4.000 cartes éditées pour sauver la maternité de Pithiviers
4.000 cartes éditées pour sauver la maternité de Pithiviers © Association "A Pithiviers, l'hôpital c'est vital"
Depuis quelques semaines, la mobilisation contre la fermeture de la maternité de Pithiviers (Loiret) est active. Après une marche dans les rues de Pithiviers (1.200 manifestants) le 19 mars dernier, l'association A Pithiviers l'hôpital, c'est vital a édité 4.000 cartes postales destinées à Marisol Touraine, la ministre de la santé. Elles ont été distribuées dans les rues et les commerces de Pithiviers. Les habitants doivent les signer, acheter un timbre et les renvoyer directement au ministère dans la boîte aux lettres du 14, avenue Duquesne, à Paris.

La maternité a désormais jusqu'au 5 avril (initialement jusqu'au mois de juin) pour trouver une solution à sa carence de médecins. Ce mardi soir, un rassemblement est prévu devant le CHR d'Orléans pendant une réunion déterminante pour l'avenir de la maternité. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société manifestation économie social