Le projet MAGESTAN : des tomates numérisées dans le Loiret

© I.Racine
© I.Racine

Le projet MAGESTAN, débuté en mai 2016, vise à développer les technologies numériques pour optimiser les cultures sous serre. Une expérimentation est en cours dans le Loiret.

Par Alain Heudes

Le projet MAGESTAN fait partie :  des « Projets agricoles et agroalimentaires d’avenir (P3A) ».

Il s'agit de programmes d'investissement public, parrainés par France-Agrimer au nom du ministère de l'Agriculture.
CybeleTech , start up créée en 2011, est désormais une PME de 16 salariés installée à Orléans (Loiret) et Montrouge (Hauts-de-Seine). Elle est à l'initiative du projet MAGESTAN.

MAGESTAN a pour ambition "d'utiliser toutes les technologies numériques pour développer la culture sous serre" selon le président de CYBELETECH, Christian Saguez.

Dans ce but la PME spécialiste du big data s'est associé à un maraîcher du Val de Loire, Jean-Michel Gallier, co-propriétaire de
10 000 m2 de serres à Ouvrouer-les-Champs (Loiret).
 
© I.Racine
© I.Racine

Dans l'une de ces serres, destinée à la production de tomates cerises, CybeleTech a implanté des dizaines de capteurs de toutes sortes. Elle recueille une masse si importante de données qu'elle est en mesure de déterminer le climat de la serre et de le modifier à souhait pour optimiser la production des tomates.
Cette surveillance numérique permet de réduire les intrants, de sorte qu'aucun résidu de pesticide ne soit présent dans les végétaux commercialisés, mais aussi de faire évoluer en permanence les paramètres en fonction du légume ou fruit produit, de la saison et même des qualités gustatives recherchées.
 
Le projet MAGESTAN : des tomates numérisées dans le Loiret

 

Sur le même sujet

Inauguration du centre de formation de l'ADA Blois Basket 41

Les + Lus