Cet article date de plus de 6 ans

Recrudescence des incendies de culture dans le Loiret

Cette année, la saison des  moissons est particulièrement marquée par des incendies de cultures. Depuis jeudi, 150 hectares ont été touchés par des feux de chaume et de récoltes dans le Loiret. Dimanche après-midi, à Courtenay (Loiret), un agriculteur a perdu 30 hectares d'orge d'hiver.
Depuis le 25 juin, les pompiers multiplient les sorties, particulièrement dans l'est du Loiret. A Amilly, Sully-sur-Loire, Courtenay...les flammes ont dévasté près de 150 hectares. Durant la moisson, il suffit d'une étincelle pour que les champs s'enflamment. Le simple frottement d'une partie métallique de la moissonneuse avec des cailloux peut être à l'origine d'un départ de feu. Un sol sec, un peu de vent et c'est le champ entier qui s'embrase. 

Tous les départements de la région Centre-Val de Loire sont touchés. Dans le Loir-et-Cher, ce sont près de 270 hectares qui sont partis en fumée. 

Depuis un mois, il y a eu très peu de précipitations et avec les fortes chaleurs annoncées, les risques d'incendies sont accrus cette semaine. 

video : A Courtenay, une cinquantaine de sapeurs-pompiers ont tenté dimanche de maîtriser un feu proche des habitations. Il n'y a pas eu de blessé mais l'agriculteur a perdu 10 % de sa récolte d'orge. 


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
incendie faits divers agriculture économie