Cet article date de plus de 6 ans

Saint-Jean-de-Braye : des plantations de patates contre le béton

Courges, pommes de terre et plants de menthe... A Saint-Jean-de-Braye, près d'Orléans, les opposants à la construction d'une zone commerciale ont mené une opération symbolique de plantation de graines. Décathlon prévoit d'implanter sur le site un "Village Oxylane".
Plusieurs dizaines de personnes ont participé à la manifestation festive sur le site du projet de zone commerciale.
Plusieurs dizaines de personnes ont participé à la manifestation festive sur le site du projet de zone commerciale. © F3 Centre-Val de Loire/X. Naizet
A Saint-Jean-de-Braye, près d'Orléans, la manifestation des opposants au "Village Oxylane" a pris dimanche des airs de fête : un pique-nique, puis des plantations ou des semailles dans la terre de cette parcelle, objet de toutes les convoitises. 

Le groupe Décathlon prévoit de construire, sur ces 16 hectares d'anciennes terres agricoles, un complexe commercial et des espaces verts dédiés au sport... En tout, 5.000 mètres-carré à construire, pour 240 emplois à la clé. Un projet auquel s'oppose fermement le "collectif pour un site préservé entre Loire et forêt", à l'origine de la manifestation.

La "Courge Party" contre le béton

Le collectif n'en est pas à son coup d'essai. La première opération de plantation - de courges - avait déjà eu lieu en juin dernier. Le fruit de la récolte avait alors servi à confectionner des soupes servies aux élus locaux lors d'une "Courge Party", selon les termes des opposants.

Deux recours devant les tribunaux

Bataille d'image, la lutte menée par le collectif a également son volet juridique. Dernière bataille en date, devant la Commission nationale d'aménagement commercial : l'autorité a retoqué le projet du groupe Décathlon, qui a fait appel de la décision.

Le collectif a par ailleurs fait deux recours, contre le plan local d'urbanisme, et contre le permis d'aménager du terrain. Deux procédures qui seront examinées en juin par le tribunal administratif.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société manifestation économie