• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Trésor gaulois de Tavers : Rouillac, le commissaire-priseur répond à la polémique et porte plainte pour entrave

© France 3 CVDL
© France 3 CVDL

Décidément le trésor gaulois de Tavers (Loiret) n'en finit pas de faire parler de lui. Face à la polémique qui enfle, Aymeric Rouillac, le commissaire-priseur chargé de la vente aux enchères qui se tiendra samedi 4 mai, a déposé plainte pour "dénigrement en vue d’entraver les enchères" 

Par Elsa Cadier

La vente aux enchères du trésor gaulois de Tavers dans le Loiret, découvert dans un champ en 2012, fait polémique. Selon certains archéologues, la découverte de ces bijoux et armes datant du VIe siècle, par des "chasseurs de trésor" amateurs n'est pas légale. L'association Halte au Pillage du Patrimoine Archéologique et Historique (HAPPAH) a même décidé de porter plainte contre X "pour la destruction du site archéologique de Tavers lors de fouilles sans autorisation et pour l’aliénation d’objets découverts dans le cadre de fouilles illégales " juste avant la vente aux enchères de samedi 4 mai, gérée par le commissaire priseur Aymeric Rouillac. 

 

Une vente aux enchères légale 

La vente aux enchères de samedi 4 mai, est encadrée par le Ministère de la culture. Face à la campagne de dénigrement qui enfle sur les réseaux sociaux, Aymeric Rouillac a décidé de porter plainte pour :
"Je suis extrêment choqué de voir que pour la première fois dans l'histoire des ventes publiques françaises, des agents publics un peu partout en France ont lançé une grande campagne de dénigrement. Ils appellent à "boycotter" la vente, alors qu'elle est parfaitement légale". 

Classé "Trésor national", le trésor est protégé : "L'administration connait le vendeur, elle connaitra l'acheteur. Elle a aussi la possibilité d'acheter ce trésor. Les enchères sont restreintes aux Français donc le prix a été abaissé à 50.000 euros", ajoute Aymeric Rouffiac. 

La vente aura donc bien lieu samedi 4 mai au château de Meung-sur-Loire (Loiret).

► Aymeric Rouillac répond aux questions de Benoit Bruère dans votre 12/13 du 30 avril 2019.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Le Blanc, commune rurale isolée

Les + Lus