Confinement : le Printemps de Bourges “imaginaire” démarre en ligne

L'affiche du Printemps de Bourges imaginaire 2020 / © Printemps de Bourges
L'affiche du Printemps de Bourges imaginaire 2020 / © Printemps de Bourges

Privé de ses salles de spectacles habituelles et des bars, le festival berruyer doit aller chercher son public à travers les réseaux sociaux et à travers son site internet. Une centaine d’artistes a répondu présent.

Par Céline Durchon

"Laissez-vous porter par les contributions inspirées et originales du jour, des rendez-vous impromptus qui ne manqueront pas de vous surprendre !" Chaque jour, sur ses réseaux sociaux, le Printemps de Bourges dévoile sa programmation. Sans horaires, sans contraintes.

Ce mardi, Renan Luce a ouvert les hostilités, comme prévu initialement. L’artiste qui devait se produire sur la scène gratuite place Séraucourt à Bourges a conduit toute son équipe de musiciens à participer.

C’est aussi un plaisir de retrouver mes musiciens car nous avons vécu un arrêt brutal avec beaucoup de déception. Nous nous sommes tous enregistrés chacun chez soi pour faire une reprise de Barbara qui s’appelle "Du bout des lèvres". 

Pour les conditions, il faut s’adapter. "On ne peut pas jouer en direct c’est trop compliqué, chacun a reçu sa partition et a joué sa partie. J’ai reçu tous les fichiers et j’ai fait un montage. Au final, la magie opère et moi ça m’a fait du bien d’avoir l’impression de jouer avec toute cette belle équipe. Rien ne remplace l’adrénaline de la scène mais la démarche est belle", déclare Renan Luce. 

Cela ne remplace pas l’adrénaline de la scène mais c’est tout autant apprécié sur les réseaux sociaux. Sa prestation, vécue comme "une bouffée d’air" pour certains, a reçu de nombreux commentaires positifs et des remerciements : "Jolie chanson", "Merci pour ce moment de légèreté", "Sublime, belle interprétation", pouvait-on lire sur Facebook. 


Une journée électro-pop ce mercredi 


Ce mercredi 22 avril, dans le line up principal c’est au tour du rappeur Jok’air, des groupes La Féline, L’impératrice ou encore les Louanges.  
La programmation de mercredi 22 avril 2020 / © Printemps de Bourges
La programmation de mercredi 22 avril 2020 / © Printemps de Bourges
La journaliste Marion Guilbaud nous fait vivre les iNOUïs à travers ses chroniques. Nous découvrons des jeunes artistes électro pop : Cheap House, I Sacha, Global Network, Dalhia, Michel et Romane Santarelli. 
Selon Boris Vedel, le directeur du Printemps de Bourges :

Alain Souchon va proposer un contenu exclusif, Philippe Katerine s’est improvisé éclairagiste avec beaucoup de succès, Tryo a envoyé plusieurs vidéos …Vous venez, vous regardez, vous partagez avec vos amis, vous vous divertissez … !

De la musique mais pas seulement 

Mais le Printemps de Bourges ce n’est pas que de la musique. Vous pouvez aussi retrouver des chroniques, des recettes de cuisine et même une exposition visuelle et sonore de la Discothèque de Radio France et des archives du musée de la Sacem intitulée « EXIL! Le chant des déracinés ».

Chaque jour, la Discothèque vous invite à emprunter les chemins de l’exil avec celles et ceux qui l’ont chanté ou vécu. Ainsi, nous rentrons dans l’histoire des titres de Jean-Jacques Goldman & Sirima "Là bas" en 1987, "Adieu mon pays" d’Enrico Macias (1964) ou encore Kyriakos Kalaitzidis – Exil Exile (2019).

Tous les jours, vous pouvez aussi apporter votre contribution avec "Bourges ton body !" en vous filmant en train de danser et chanter en playback sur un morceau. Mardi 21 avril, c’était sur "Y’a le printemps qui chante" de Claude François que vous étiez invités à vous déhancher.  
Ce mercredi 22 avril, montrez vos talents sur "Mojo" de M. Viendront ensuite Heuss l'enfoiré avec "Khapta", Philippe Katerine avec "la Banane", Bon entendeur pour nous dire que "Le temps est bon" et enfin Matt Pokora et "Les planètes". 

France Inter propose également du contenu. Tous les soirs de cette semaine entre 21h et 22h, la radio propose la rediffusion de certains des meilleurs concerts du festival.

Vous pouvez y écouter notamment la "création Barbara" ce mercredi ou encore les créations de Juliette Armanet et Flavien Berger. Vendredi à 20h un concert exclusif d’Izia résonnera dans vos oreilles à travers une soirée spéciale. 

Les organisateurs espèrent que ce Printemps pas comme les autres fasse tout de même son petit effet et trouve son public. "On a ce petit pincement au coeur mais … c’est mieux que rien !" se console Boris Vedel. L’édition 2021 est déjà très attendue. 

A lire aussi

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus