La région Centre-Val de Loire lance une campagne de pub nationale pour recruter des médecins

Publié le
Écrit par Amélie Rigodanzo
150 médecins seront recrutés par la région Centre-Val de Loire d'ici 2025
150 médecins seront recrutés par la région Centre-Val de Loire d'ici 2025 © L'ALSACE/Jean-François FREY/MAXPPP

Il y a presqu’un an jour pour jour, la région Centre-Val de Loire annonçait vouloir créer 150 postes de médecins salariés d’ici à 2025 pour répondre au problème de désertification médicale. Un projet inédit à l’échelle d’une région.

Pour y parvenir, une campagne de publicité vient d’être lancée sur les ondes de France inter et dans la presse spécialisée. La méthode de recrutement, elle aussi, est donc assez insolite, mais pour le président du Conseil régional François Bonneau : aux grands maux les grands remèdes… sans mauvais jeu de mots.

Si nous la faisons c’est parce qu’on a l’ambition de pourvoir ces 150 postes dans les meilleurs délais. Et aujourd’hui trouver un médecin désireux de s’installer, ce n’est pas évident.

François Bonneau - Président de la région Centre-Val de Loire

Depuis deux jours on peut donc entendre sur les ondes une douce voix féminine vanter les joies d’une vie privée et professionnelle en Centre-Val de Loire : "Ahhh changer de vie, retrouver le sens de sa vocation et le temps de vivre", exalte le spot sur fond de chants d’oiseaux, suggérant une activité plutôt en milieu rural.

La voix poursuit : "Vous êtes médecin, vous aimez la nature, la culture, la douceur de vivre et vous souhaitez nouer une autre relation avec vos patients ? La Région Centre-Val de Loire recrute 150 médecins généralistes salariés d’ici 2025. Cinq postes sont disponibles en ce moment. Renseignez-vous sur centre-valdeloire.fr"
 
Amélie · Spot de Pub Radio recrutement de médecins par la Région Centre-Val de Loire

Les magazines et sites internet spécialisés emploimedecin.com, legeneraliste.fr et Linkedin font également apparaitre l’encart publicitaire ou les annonces du Conseil régional. "Dans les jeunes générations de médecins, un certain nombre est intéressé par salariat et certains médecins en fin de carrière inspirent aussi à travailler dans un cadre plus stabilisé et il faut aller à la rencontre de ces praticiens", détaille François Bonneau.

3 médecins confirmés et deux autres en cours de recrutement

L’initiative est trop récente pour savoir si elle a un réel effet sur les candidatures. Mais même avant le lancement de la campagne, le Conseil régional affirme avoir déjà recruté 3 médecins. Deux autres recrutements seraient en cours de finalisation portant ainsi à 5 le nombre de praticiens prêts à s’installer en Centre-Val de Loire à l’heure actuelle. 
 

On aura en décembre les premières signatures mais j’ouvre plus largement en faisant une campagne nationale qui va attirer l’attention sur ce caractère original de la région Centre-Val de Loire. Pour que tous ceux qui peuvent être intéressés se manifestent dans les délais les plus rapides.

François Bonneau - Président de la région Centre-Val de Loire


La région Centre-Val de Loire a annoncé en novembre 2019 vouloir créer d’ici 5 ans 150 postes de médecins salariés afin de lutter contre la pénurie de praticiens. Une mesure qui sera progressive, à hauteur de 30 postes chaque année jusqu'en 2025.
 
Le projet consiste à ouvrir des "centres de santé régionaux" répartis sur tout le territoire où les médecins sont directement payés par la région elle-même. Un dispositif qui se veut complémentaire des MSP (maisons de santé pluridisciplinaires), financées elles en majorité par les communes et les intercommunalités, et où travaillent des médecins libéraux ou salariés.
 
En aout 2020, une nouvelle étape avait été franchie avec la création de "Pro Santé", le groupement d’intérêt public (GIP) qui devient l’organisme employeur des médecins salariés.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.