• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Baccalauréat, brevet des collèges 2019 : les plateformes de révisions en ligne sont-elles efficaces ?

Les outils numériques sont de plus en plus utilisés au collège et au lycée. Photo d'illustration. / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME
Les outils numériques sont de plus en plus utilisés au collège et au lycée. Photo d'illustration. / © PHOTOPQR/LE TELEGRAMME

Au collège ou au lycée, ils sont de plus en plus nombreux à faire appel à des sites de révision en ligne. Un complément bien utile, mais encore peu adopté dans les campagnes.

Par Bertrand Mallen

Finies les salles de cours ? Pour préparer le baccalauréat ou le brevet des collèges, ils sont de plus en plus nombreux à réviser sur Internet. Aurélie* est en première littéraire. Au cours de l'année scolaire, elle a consulté deux sites, Digischool et Schoolmouv', pour faciliter son travail. "En général ça apporte un bon complément au cours du prof", explique-t-elle. "Parfois je tombe sur des notions qu'on ne voit pas en classe". 

Autre avantage : la mobilité. D'un geste, l'adolescente sort son portable où est installée l'application "Bac 2019". "Quand je suis dans le train ou à l'internat et que j'ai un doute, je peux toujours revenir dessus, c'est pratique." Une habitude qui l'a bien aidée pour son Bac blanc de français et de sciences. En juin prochain, ils seront plus de 750 000 à plancher sur les épreuves du baccalauréat.

Collaborer pour mieux réussir

Digischool, Schoolmouv', Afterclasse ou encore Padlet : depuis quelques années, les plateformes numériques se sont multipliées pour assister professeurs et élèves. Côté enseignants, on voit plutôt ça comme un progrès. "Ça leur permet de collaborer pour mieux réussir", constate un enseignant du secondaire, qui apprécie l'aspect participatif de certains sites.

Toutefois, dans les collèges ruraux, le dispositif a du mal à percer. Marielle Audignon enseigne l'histoire au collège de Valençay. "Je trouve le principe très utile", apprécie-t-elle, "mais c'est encore mieux quand ils font eux-mêmes des fiches !" Dans son collège de l'Indre, aucun élève n'utilise encore d'application de révision ou de plateforme en ligne, à sa connaissance.

* : le prénom a été changé.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le doublement du pont de Jargeau fait toujours débat

Les + Lus