• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Sécheresse : restrictions d’usage de l’eau dans l’Indre, le Cher et le Loiret, deux départements en situation de crise

Restrictions d'eau face au risque de sécheresse. / © Jerzy Górecki / Pixabay
Restrictions d'eau face au risque de sécheresse. / © Jerzy Górecki / Pixabay

Malgré les précipitations de ces derniers jours, le risque de sécheresse n’a cessé de s’accentuer, incitant les préfectures du Cher, de l'Indre et du Loiret à prendre des mesures de restrictions d’eau. Certains bassins ont même été placés en situation de crise.

Par Julie Postollec

Depuis une dizaine de jours, les pluies intermittentes et la baisse des températures nous donnent plus l’impression d’être en mars qu’en juin. Et pourtant la sécheresse guette !

D’après la préfecture de l’Indre, elle s’explique en partie par le "manque cumulé de précipitations durant ce printemps" qui n’a pas rechargé les nappes.

En consultant cette carte des niveaux des nappes souterraines de la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement (DREAL), on s’aperçoit que le taux de remplissage est dans l’ensemble faible.
Carte des ressources en eaux souterraines en région Centre-Val de Loire au 9 juin 2019. / © DREAL Centre-Val de Loire
Carte des ressources en eaux souterraines en région Centre-Val de Loire au 9 juin 2019. / © DREAL Centre-Val de Loire


Plus de la moitié des cours d'eau secs à très secs

Dans son bulletin de situation hydrologique du 12 juin, la DREAL pointe du doigt des ressources en eaux déficitaires à cause du manque de pluie : "le déficit pluviométrique depuis septembre est de plus de 20 % dans tous les départements de la région excepté en Eure-et-Loir".

89 % des débits moyens mensuels des cours d’eaux sont en deçà de la moyenne saisonnière et 57 % révèlent même une situation très sèche à exceptionnellement sèche.

Une situation "préjudiciable aux rivières" confirmé sur le site gouvernemental Propluvia. Plusieurs départements de la région sont en effet concernés par le risque de sécheresse. L’Indre, le Loiret et le Cher ont vu les débuts des cours d’eau continuer à chuter. Trois niveaux sont à distinguer.
 

Niveau 1 : l’état d’alerte


Visible en jaune sur la carte de Météo Centre, le seuil d’alerte a été franchi :Les préfectures ont donc demandé aux agriculteurs de diminuer leurs prélèvements en rivière de 20%, et aux particuliers et collectivités de limiter l’arrosage des jardins potagers, pelouses, espaces verts dans la journée (interdit de 12h à 18h ou de 10h à 20h selon les arrêtés).
 

Niveau 2 : l’état d’alerte renforcée

Le seuil d’alerte renforcée (en orange sur la carte ci-dessous) a été franchi dans le Loiret, sur le bassin du Cosson.

La préfecture interdit dans ce cas les prélèvements en nappe pendant 36 heures consécutives, et restreint les prélèvements en rivière de 40%. L’arrosage en journée par les usagers et collectivités se restreint lui aussi.
 

Niveau 3 : l’état de crise

Les derniers relevés montrent que plusieurs cours d’eau sont passés sous le débit inférieur au seuil de crise, et sont en état de crise, visibles en rouge sur la carte de Propluvia.
 
Carte des arrêtés préfectoraux de restrictions d'eau en Centre-Val de Loire au 14 juin 2019. / © Propluvia / Ministère de l'Environnement
Carte des arrêtés préfectoraux de restrictions d'eau en Centre-Val de Loire au 14 juin 2019. / © Propluvia / Ministère de l'Environnement

Voici la liste des cours d'eau concernés dans le Loiret :
  • Loiret-Duy
  • Milleron
  • Ru de Pont Chevron
  • Trézée
  • Ousson
  • Sange
Dans l’Indre :
  • la Trégonce 
  • la Ringoire
Dans ces secteurs, les agriculteurs ont de fortes restrictions horaires de prélèvements dans les nappes. Le prélèvement en rivière et eaux superficielles est également interdit.
 

Interdiction d'arroser les potagers et pelouses

Les particuliers ont interdiction quant à eux :
  • d’arroser leurs jardins potagers entre 8h et 20h ;
  • d’arroser tout espace vert, pelouse, terrain de sport, massif floral.
Pour ces trois niveaux de restriction, il est interdit à tout usager :  
  • de remplir sa piscine ;
  • de laver son véhicule en dehors des stations équipées d’un système de recyclage.
Toutes les arrêtés sont consultables dans les mairies concernées et sur les sites des préfectures du Cher, de l'Indre, et du Loiret.

A lire aussi

Sur le même sujet

La filière du cornichon français lancée dans le Loir-et-Cher progresse bien

Les + Lus