L’agenda 3 petits Tours vous propose une guirlande de sorties originales, insolites et lumineuses !

La nuit des mille feux / © Sandra Daveau - Service communication du château de Villandry
La nuit des mille feux / © Sandra Daveau - Service communication du château de Villandry

Visites nocturnes des jardins du château de Villandry, balade des lucioles, illusions de la cathédrale ou découverte à la nuit tombée du cimetière la Salle. Votre week-end vous attend au clair de lune ! 

Par Pascale Menard

► Mille Feux



Ce week-end, entre chien et loup,  les jardins du château de Villandry s’habillent de mille feux.
2000 bougies éclairent subtilement le crépuscule qui tente de prendre peu à peu possession des lieux.

Le spectacle est féérique quand la nuit retient son souffle pour ne pas éteindre les bougies.

Les halos de lumière créent une ambiance intime et poétique qui invite les promeneurs à la rêverie et à la contemplation.
Les regards se jouent des ombres pour passer la porte du temps. Le château de Villandry n’est plus tout à fait le même qu’au petit matin.


♥ Nuit de château


Les allées du jardin s’éveillent tour à tour au fil des prestations circassiennes des artistes « Vadrouilles » : trampoline, fil et mât chinois, trapèze dans le jardin d’eau.
Le Château s’ouvre aux arts du cirque et présente sur sa face ouest un mapping tout en poésie. Un album d’images animées pour conjuguer le jardin potager de Villandry au fil des ans et des quatre saisons.

Le ciel qui a rendez-vous avec la lune revêt lui aussi ses habits de fêtes pour inviter d’insolites créatures à déambuler dans les airs. Les oiseaux imaginaires de « Porté par le vent » baptisés  « Luminéoles » déploient gracieusement leurs ailes de lumière. Le ballet ouvre la danse céleste reprise en chœur par un  étonnant spectacle pyrotechnique.

Le spectacle ne vous semblera pas assez long, les moments magiques ne le sont jamais assez !
Au petit matin, quand les milles feux seront éteints, ne soyez pas surpris d’avoir encore quelques reflets dans les yeux, cela s’appelle des souvenirs !  


J’éteins la lumière, où va-t-elle ?


Koan Zen


 

Promenade dans les allées du jardin de Villandry / © Pixabay
Promenade dans les allées du jardin de Villandry / © Pixabay



Château de Villandry
7 et 8 juillet dès 20h00
Adulte : 9,50 €
Tarif réduit : 7,50 €
Gratuit (- 8 ans)
Supplément de 3 € sur présentation billet jardins
& jardins et château de la journée

 

 

► Balade des lucioles



« Comme une luciole un soir d’été », une métaphore en guise d’invitation pour cette balade en vélo conviviale et familiale proposée par Tours Métropole Val de Loire et le collectif Cycliste 37.


♥ A vos lumières !


Petits et grands pourront « enguirlander » leurs montures pour cette parade nocturne dans les rues de Tours. Lampions, bracelets fluorescents, leds clignotants, ballons éclairés, valves lumineuses ou tout autre gadget plus ou moins farfelu seront de la course pour sublimer votre petite reine.


♥ C’est beau une ville, la nuit !


Une chevauchée fantastique pour sillonner la ville, deux kilomètres de parcours pour découvrir ou redécouvrir les paysages du quotidien sous un nouvel angle de perception. Les enfants ont rarement l’opportunité de faire du vélo en ville, la nuit. Ce cortège est une occasion unique de vivre cette expérience dans un cadre sécurisant.


♥ Les « sans vélo »


Si vous n’avez pas de vélo, de bicyclette, de petite reine, de VTT et que personne ne vous propose une place sur son tandem !  Il vous reste tout de même une alternative pour jouer les lucioles sous le clair de lune puisque des prêts gracieux de Vélocity sont possibles pour la soirée.
 

Il est idiot de monter une côte à bicyclette quand il suffit de se retourner pour la descendre
 

Pierre Dac


 

lA NUIT DES LUCIOLES / © PIXABAY
lA NUIT DES LUCIOLES / © PIXABAY


3ᵉ édition de la balade des lucioles
Samedi 08 juillet
Tours – Parvis de la gare
Départ à 21h30


 

► Les Illusions de la cathédrale



Saison 2 pour les Illusions de la cathédrale de Tours. L’an passé, près de 100.000 paires d'yeux éblouies se sont laissés capturer par la magie du spectacle crée par le scénariste Damien Fontaine.

Que penseraient les bâtisseurs du temps passé de ces habits de lumières qui éveillent et habillent tour à tour la cathédrale Saint-Gatien assoupie sous le ciel assombri ?
Que penseraient-ils des nouvelles technologies et de ces bâtisseurs de lumières qui peuvent créer l’illusion et modifier en un éclair les traits du visage de la cathédrale sans même un pic ou une gradine ?

Comme vous sûrement, seraient-ils fascinés !


♥ Il est venu le temps…


La cathédrale prend vie sous cette nouvelle palette des couleurs et des formes, elle s’enveloppe de sons pour nous emporter dans un merveilleux voyage en écho. Deux petits mots ricochent de bouche en bouche : « c’est beau ! »

Les plus petits frissonnent un peu quand tonne le ciel et que fusent les éclairs. Ils tiennent fortement les mains des parents et certains se recroquevillent dans leur poussette mais tout rentre dans l’ordre à la première accalmie.

Comme l’an passé, les illusions sont magiques.
Saint-Martin et l’histoire de la ville sont au cœur de ce nouveau spectacle à 70% renouvelé  pour enchanter petits et grands encore et encore !
 

Flammes vives/Tes ogives/s’envolaient au ciel léger/Et j’écoute/Sous tes voûtes/l’écho de pas inchangés
 

Anne Sylvestre


 

Métamorphoses de la cathédrale Saint-Gatien / © Photo Patrick Ménard
Métamorphoses de la cathédrale Saint-Gatien / © Photo Patrick Ménard



Tours – Place de la Cathédrale
Juillet : séances à 22h45 et 23h15
Août : séances à 22h15 et 22h45
Septembre : 1er et 2, 8 et 9, 15 et 16, séances à 22h et 22h30


 

3 petits Tours et puis s'en vont...


► Le cimetière la Salle


Une visite des plus atypiques proposée par la Ville de Tours. Le rendez-vous est assez surprenant pour ne pas retenir l’attention.


Se rendre au cimetière un soir d’été n’est pas la première idée qui nous vient à l’esprit ! Quand on a décidé de se faire une petite sortie entre amis. Et pourtant !

Le cimetière la Salle, ouvert en 1857 est le plus grand cimetière de Tours.
Suite à la crue de 1856, Napoléon III fit rapatrier les tombes des cimetières environnants pour les sauvegarder de la montée des eaux.
Des hommes politiques, des artistes et des tourangeaux illustres vont au fil du temps trouver repos dans ce même lieu. Les sépultures dans leur architecture et leur décor témoignent du passé et de la notoriété du défunt.


♥ Signes de croix


Pour mettre en avant ce patrimoine, des parcours thématiques sur le thème « Tourangeaux illustres et art funéraire » sont proposés au public.
On y apprend par exemple que Victor Laloux, le célèbre architecte à qui l’on doit la gare, l’hôtel de ville et la basique Saint-Martin de Tours a choisi de dessiner sa propre tombe.
Des sépultures gigantesques, des statues érigées pour rendre hommage, des regards portés vers le ciel pour que le livre des histoires de vie ne se referme pas tout à fait.

Cette sortie atypique se décline aussi à la tombée de la nuit. Les comédiens et conteurs de la compagnie l’Echappée Belle accompagnés d’un guide-conférencier racontent et mettent en scène l’histoire de Tours et de ses personnages illustres. Des textes historiques ou littéraires  mais aussi des anecdotes contées avec humour pour saupoudrer la pénombre de sourires et d’éclats de légèreté.


Il n’y a pas de cimetière assez grand pour engloutir le passé


Arvi Kivimaa



 

© Pixabay
© Pixabay


Tours - Cimetière la Salle
33 rue Barthélémy - visite 6 €
Vendredi 7 juillet -  21h15

 

Sur le même sujet

Florian Truchot, vise le plus haut niveau international en natation

Près de chez vous

Les + Lus