• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Foyer Albert-Thomas menacé : le député Jean-Patrick Gille interpelle le gouvernement

Le député Jean-Patrick Gille à l'Assemblée Nationale lors des Questions au Gouvernement, mardi 31 janvier 2017. / © Dailymotion Jean-Patrick Gille
Le député Jean-Patrick Gille à l'Assemblée Nationale lors des Questions au Gouvernement, mardi 31 janvier 2017. / © Dailymotion Jean-Patrick Gille

Le 22 décembre 2016, l'association en charge du foyer de travailleurs Albert-Thomas à Tours a été mise en liquidation judiciaire. Le député Jean-Patrick Gille a évoqué le problème de l'hébergement à l'Assemblée Nationale, mardi 31 janvier.

Par A.B.


La liquidation judiciaire de l'association en charge du foyer Albert Thomas a été actée le 22 décembre et les 36 travailleurs, jusque là hébergés, ont reçu l'ordre de quitter le foyer le 26 décembre.

Depuis, ils occupent le foyer, refusant de dormir dans un gymnase, comme cela leur a été proposé et sont en négociation avec la mairie. Un comité de soutien citoyen a été créé et des manifestations ont été organisées.

Sécuriser le financement de l'hébergement d'urgence


A quelques centaines de mètres de là, c'est la café associatif la Barque qui a fermé. En cause, une nouvelle liquidation judiciaire qui a touché l'association.

Ce mardi 31 janvier, à l'Assemblée Nationale, Jean-Patrick Gille, député socialiste d'Indre-et-Loire, a interpellé le gouvernement au sujet de "la sécurisation du financement de l'hébergement d'urgence" et a cité ces associations en exemples.

Son intervention complète ici.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

L'accordéoniste de Pierre Perret vous joue une chanson

Les + Lus