Cet article date de plus de 4 ans

Législatives : Les députés sortants PS battus au premier tour

Selon les premiers résultats, ces élections législatives ont signé la débâcle du Parti socialiste dans la région Centre-Val de Loire. En effet, sur les cinq députés sortants battus, tous font partis du PS. 
© Photos Twitter et Facebook

Quel futur pour le parti socialiste ?



Les élections législatives de la région Centre-Val de Loire ont confirmé le déclin de ce parti. En effet, tous les députés sortants battus sont des membres du PS.

"Le problème, c'est la division de la gauche, parce que si on totalise les voix de gauche, on est à la hauteur de La République en Marche", souligne Jean-Patrick Gille, actuel député PS d'Indre-et-Loire.
"La gauche que je représente est en grande difficulté, on le voit au niveau national." 

Ce dernier sera au second tour de la 1ère circonscription, mais n'est pas en tête des voix. Il comptabilise seulement 15;14% des voix face à Philippe Chalumeau, candidat de La République En Marche, qui rassemble 36,29% des suffrages.

Tour d'horizon des différentes circonscriptions qui ont fait le choix de ne pas réélire leurs représentants à l'Assemblée nationale.


L'effondrement du PS et de ses allié 



Loiret :


6ème circonscription : Valérie Corre (PS)

Loir-et-Cher :


Ière circonscription : Denys Robiliard (PS)

Indre :


1ère circonscription : Jean-Paul Chanteguet (PS)
2ème circonscription : Isabelle Bruneau (PS)

Indre-et-Loire


4ème circoncription : Laurent Baumel (PS)



► Interview de Jean-Patrick Gille, député PS de la 1ère circonscription d'Indre-et-Loire

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections législatives politique élections parti socialiste