Ligue 2, derby Orléans / Tours : pas plus avancés

Fabien Mercadal, entraîneur du Tours Football Club et Olivier Frapolli, entraîneur de l'US Orléans Football / © France 3 Centre-Val de Loire
Fabien Mercadal, entraîneur du Tours Football Club et Olivier Frapolli, entraîneur de l'US Orléans Football / © France 3 Centre-Val de Loire

Orléanais et Tourangeaux se sont quittés hier sur un match nul décevant (0-0). Les deux clubs restent en bas de classement.

Par A.M.

Il fallait être courageux hier pour sous rendre sous le stade de la Source sous une pluie battante. Quelques dizaines de supporters tourangeaux avaient fait le déplacement pour supporter une équipe dernière au classement. Le Tours FC étaient privé avant ce match de sa dernière recrue, l’expérimenté Toifilou Maoulida (ancien joueur de Marseille et Montpellier), non qualifié. Les Orléanais n’ont pas boudé ce premier derby depuis près de deux ans. Ils étaient en tout plus de 3700 à soutenir l’USO mal partie également dans ce championnat de Ligue 2.

Les joueurs orléanais, promus, ont cependant une marge de progression et l’ont prouvé en se procurant quelques occasions. Antar Yahia, capitaine et défenseur, monté sur une belle action manquait de peu le centre de Khaled Ayari à la demi-heure de jeu.
Plus tard dans le match, les grands gabarits orléanais se procuraient plusieurs occasions de la tête sur corner et dans le jeu, notamment par Edson Seidou. Livio Nabab, sur une belle remise de la poitrine, transmettait à Benjaloud Youssouf en toute fin de match, sans succès.

Rien à se mettre sous la dent côté tourangeau, juste un coup franc repoussé de Denis Bouanga à la 28e minute.

Nous sommes venus pour bien défendre

Le derby ne trouvait pas de buteur, ni de vainqueur, une situation dont chacun voulait voir le positif. « Nous sommes venus pour bien défendre » expliquait Fabien Mercadal, l’entraîneur de Tours « On ne va pas crier de joie, mais au moins ce soir nous ne prenons pas de but… On a travaillé dur pour ça ces 15 derniers jours. On restait sur cinq revers d’affilée. Ce match, assez fermé, ne restera pas dans les annales mais vous savez ça n’est jamais simple quand deux équipes de bas de classement s’affrontent »
© A.M.
© A.M.



De son côté, Olivier Frapolli étaient plus ou moins sur la même ligne. « Certes, nous ne prenons qu’un point mais l’ensemble est encourageant. Nous avons dominé la fin de match et seul manquait un but. Malgré le contexte délicat, nous avons tout fait pour évacuer la peur à l’entraînement cette semaine, jouer sur l’envie… ça n’a pas suffit pour marquer malheureusement, mais j’ai confiance pour les prochains matchs »

© A.M.
© A.M.

Les chiffres de la rencontre :

 

Sur le même sujet

Florian Truchot, vise le plus haut niveau international en natation

Près de chez vous

Les + Lus