Cet article date de plus de 6 ans

Tours : le collectif "Restons fermes" manifeste contre le projet de ferme-usine de Monts

Le collectif  "Restons fermes"  reste mobilisé. Près de 100 personnes ont manifesté jeudi matin devant la préfecture de Tours où la commission sanitaire (CODERST) devait se prononcer sur le projet d’extension de l’élevage de la Tardivière à Monts.  
L'association "Restons fermes" s'oppose depuis un an au projet d'extension de la ferme de Tardivière à Monts.  Avec 2190 têtes de bétail, (vaches laitières, génisses, taurillons, chèvres... ), l'exploitation va se transformer en ferme-usine dénoncent ses détracteurs. "Une extension qui s'accompagnera d'une nouvelle dégradation pour l’environnement, prévient le collectif. "Sans être source de création d'emplois pour autant, les exploitations industrielles étant ultra-mécanisées."

Ce jeudi matin, entre 80 et 100 membres de "Restons fermes" ont manifesté devant la préfecture de Tours où le CODERST (conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques) devait se prononcer sur le projet d’extension de l’élevage de la Tardivière.  

Une décision préfectorale devrait intervenir dans le courant de l'été. 
video : interview de Hervé Bédouet, co-président de l'association "Restons fermes"
 


 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie