Tours : pas de tram avant septembre après l'incendie

Publié le Mis à jour le
Écrit par Rémy Chidaine
Des bus "Plan B" remplacent le tram sur la portion de la ligne A interrompue.
Des bus "Plan B" remplacent le tram sur la portion de la ligne A interrompue. © France 3 Centre - Val de Loire

L'incendie sous le pont de chemin de fer avenue de Grammont perturbe durablement les transports à Tours. La circulation du tram sur le tronçon touché ne reprendra pas avant septembre. Piétons et vélos sont les seuls à pouvoir emprunter l'ouvrage pendant les travaux.

Les Tourangeaux vont devoir se passer de tramway entre les stations Liberté et Jean Monnet cet été. Après l'incendie sous le pont de chemin de fer avenue de Grammont dans la nuit de vendredi à samedi, la circulation de la ligne A sur ce tronçon est interrompue jusqu'en septembre.

Fragilisé par les flammes et la chaleur, l'ouvrage doit être inspecté et consolidé avant que la reprise de la circulation au-dessus ne soit permise. Des travaux qui prendront plusieurs semaines. Des bus de remplacements ont été mis en place par Fil Bleu et assurent la desserte des stations.


Une déviation est également mise en place pour la circulation automobile. Seuls les piétons et vélos peuvent emprunter le pont pour le moment.

Les précisions de Brice Droineau, adjoint au maire de Tours chargé des infrastructures :

ITW Brice Droineau Tours

Par ailleurs, le trafic ferroviaire entre Tours et l'Ouest (Angers,Le Mans, Caen, Nantes...) est toujours interrompu, et ce jusqu'à mercredi inclus, au minimum. La SNCF tente d'apporter des solutions aux milliers de voyageurs détournés, notamment grâce à la mise en place de TGV supplémentaires via Paris et d'autocars de substitution.


L'interview d'Yvon Borri (directeur régional SNCF Mobilité) :

ITW Yvon Borri



Le point sur la situation, à Tours, avec Nathanaël Lemaire et Marie Chambrial :

Tours : pas de tram avant septembre après l'incendie

 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.