• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Bientôt un bébé panda au ZooParc de Beauval ?

© Guillaume Souvant AFP
© Guillaume Souvant AFP

L'équipe de vétérinaires a noté un changement de comportement chez la femelle panda Huan Huan inséminée en mars 2016. Notamment une perte d'appétit qui laisserait présager de la naissance d'un petit ursidé. Gestation ou pseudo-gestation ? Tout le zoo de Beauval est fébrile. 

Par Ch.Launay

Depuis jeudi 19 mai, Huan Huan montre une baisse d'activité et son appétit est en berne. Elle a tendance à se blottir plus que d'habitude dans sa loge de nuit et dort davantage. D'ordinaire, elle engloutit environ 40 kg de bambous par jour. Ces derniers jours, elle ne mange qu'une dizaine de kg. 
Zoo de Beauval




L'espoir de voir se reproduire les deux pandas du zoo de Beauval a été ravivé le 19 mai par des changements de comportement de Huan Huan. Perte d'appétit, prostration, modification hormonale, la femelle panda montre des signes d'une gestation éventuelle.

Les échographies réalisées n'ont pas encore permis de déceler la présence de l'embryon qui n'est visible que trois semaines avant la naissance. "Pour l’instant aucune image de bébé ou de détection de battement cardiaque,ce qui est normal car il est trop tôt pour voir un éventuel petit". Les équipes de Beauval vont devoir encore s'armer de patience jusqu'à la mi-juin. 

L'insémination artificielle comme solution 

Fin février 2016 et pour la première fois, le zoo de Beauval a tenté l'insémination artificielle de Huan-Huan sous le contrôle d'une équipe chinoise. Si Huan Huan attend bel et bien un heureux évènement, ce serait une première en France.

Deux soigneuses chinoises sont attendues dans le courant du mois de juin pour assister les soigneurs français, dans le cas d'une éventuelle naissance d'un ou deux bébés pandas entre mi-juin et mi-juillet. Les petits ursidés resteraient cependant la propriété de la Chine. 



Cela fait quatre ans que Huan Huan et Huen Zaide, les deux pandas géants stars, ont été prêtés par la Chine au zoo de Beauval dans le Loir-et-Cher. Il semblerait que les pandas n'aient pas eu envie de s'accoupler pendant tout ce temps. Une affaire compliquée lorsqu'on sait que les occasions de reproduction chez cette espèce animale sont rares. La femelle n'ovule effectivement qu'une seule journée par an et le mâle ne possède pas une libido très active. 

►vidéo : à (revoir) le reportage de France 2 du 30 mai 2016

 

Bientôt un bébé panda au ZooParc de Beauval ?
Les soigneurs ont noté un changement de comportement chez la femelle panda Huan Huan inséminée en mars 2016. Notamment une perte d'appétit qui laisserait présager de la naissance d'un petit ursidé. Gestation ou pseudo-gestation ? Tout le zoo de Beauval est fébrile. Intervenants : Antoine LECLERC, vétérinaire zoo de Beauval et Baptiste MULOT responsable vétérinaire  - France 2  - I. SABOURAULT, O. VON KAYSER L. LEGENDRE, M. CAZAUX, L. HAUVILLE


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Jean-Dominique Bosq - Directeur des Opérations des Parfums Christian Dior

Les + Lus