Conseil régional : Nicolas Perruchot investi à la tête du groupe LR-UDI

Publié le Mis à jour le
Écrit par Ch.L

Le vice-président du conseil départemental du Loir-et-Cher Nicolas Perruchot ​a succédé le 17 juin à Hervé Novelli à la tête du groupe de LR-UDI au conseil régional. Un retour en force sur la scène politique après une traversée du désert qui aura duré près de trois ans.

L'élu Les Républicains Nicolas Perruchot présidera le groupe d'union de la droite (LR-UDI) au sein de l'assemblée régionale jusqu'aux prochaines élections de décembre. Il succède à l'ancien secrétaire d'Etat au commerce et à l'artisanat Hervé Novelli qui a choisi de se retirer après que Guillaume Peltier, maire de Neung-sur-Beuvron (Loir-et-Cher), lui a été préféré pour devenir le chef de file des Républicains pour les élections régionales en Centre-Val de Loire. Un chef de file qui a choisi de s'entourer, dans son équipe de campagne, de... Nicolas Perruchot.

R​etour sur la scène politique régionale

L'ancien député-maire de Blois, qui était sans mandat d'envergure depuis 2012, a amorcé son retour sur la scène politique régionale en remportant, en mars dernier le canton d'Onzain (Loir-et-Cher) traditionnellement ancré à gauche. Une victoire qui lui a permis d'accéder à la vice-présidence du conseil départemental.

Nicolas Perruchot a débuté sa carrière politique sous la bannière centriste. C'est avec cette étiquette qu'il a "pris" la ville de Blois aux socialistes en 2001, ce qui lui avait valu d'être surnommé par la presse " le tombeur de Jack Lang". Il a rejoint les rangs du parti de Nicolas Sarkozy en 2007. 

Le choix de le placer à la tête des 21 élus de droite et du centre (deux) jusqu'aux élections de décembre préfigure de la future liste d'union de la droite menée par l'UDI. Une liste commune où l'on comptera peu de centristes et une majorité de "républicains".