Les réactions se multiplient en Corse après la vague d'attentats

Cinq nouvelles cibles d'attentats ont été découvertes dimanche. Cette vague d'attentats organisée dans la nuit du 7 au 8 décembre suscite de nombreuses réactions

Au dernier bilan, 21 attentats dans la nuit du 7 au 8 décembre
Au dernier bilan, 21 attentats dans la nuit du 7 au 8 décembre
Cinq nouvelles cibles découvertes  le 9 décembre dont une à Favone en Corse du sud  et une autre à  Bastia en Haute Corse.  Dans les environs de Propriano en Corse du sud, trois nouvelles cibles d'attentats ont  été révélées. Il s'agit de villas appartenant à des continentaux à Olmeto plage. Une maison a été endommagée. Les deux autres bombes n'ont pas explosé. 

26 attentats et tentatives recensés

Ces actions clandestines qui viennent s'ajouter à celles recensées depuis la nuit bleue qui a secoué la Corse à la veille du 8 décembre, portent à 26 le nombre des  attentats et tentatives perpétrés dans l'île. Après le choc, les réactions se multiplient. Ange-Marie Vivoni, le maire de Sisco où les poseurs de bombes visaient une bâtisse ancienne appartenant à une famille installée depuis quarante sur la commune, n'est plus le seul à s'exprimer. Certains propriétaires parlent et quelques élus de l'île expriment à leur tour leurs sentiments.

Pierre-Louis Colonna d'Istria
Propriétaire à Sisco

Louis Le Franc
Préfet de Haute-Corse

Dominique Bucchini
Président de l'Assemblée de Corse

Jean Biancucci
Conseiller territorial Femu a Corsica

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
attentat faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter