• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Légionellose : réouverture de la piscine de la Carbonite

Bastia, 13 décembre: la piscine de la Carbonite fermée / © FTViastella
Bastia, 13 décembre: la piscine de la Carbonite fermée / © FTViastella

Fermée le mercredi 12 décembre après un cas de légionellose, la piscine de la Carbonite à Bastia réouvre ses portes ce vendredi après une désinfection totale des locaux.

Par Grégoire Bézie

La désinfection des locaux de la piscine où un cas de légionellose a été détecté ce mercredi est à présent terminée. "Nous avons procédé au démontage de la robinetterie et au choc thermique, donc ça pourra rouvrir dès demain (ndrl vendredi 14 décembre)" a confirmé Andrée Mariani, directrice des services administratifs de la Communauté d'Agglomération de Bastia (CAB), gestionnaire de l'établissement. 

Réouverture de la piscine de la Carbonite à Bastia après désinfection
Itws : Jean-Louis Stourm, directeur de la piscine de la Carbonite ; Andrée Mariani, directrice des services administratifs de la CAB
Depuis mercredi, un nettoyage complet du réseau d'eau a été effectué avant que ne soit injecté un produit nettoyant. Suffisant pour permettre la réouverture de l'établissement, dans l'attente du résultat des analyses selon la CAB. 
 
L'alerte avait été donnée mercredi dernier après un cas déclaré de légionellose. Un agent administratif avait été admis au centre hospitalier de Bastia présentant des symptômes de légionellose. Son état n'inspire plus d'inquiétude.

L’inquiétude des parents de nageurs et des usagers du bassin


Depuis l’annonce de ce cas de légionellose contracté par l’employé en charge de l’entretien de la piscine, qui s’est douché et baigné sur le site selon nos informations, les utilisateurs sont inquiets. Jean-Louis Stourm, directeur de la piscine de la Carbonite, affirme que beaucoup d’appels sont reçus par ses services : « Il s’agit notamment de parents de jeunes enfants qui s’inquiètent des conséquences possibles ».
C’est dans cette piscine que se sont tenus le week-end les championnats des Corse de natation qui ont attiré de nombreux compétiteurs et beaucoup de public.
Les traitements notamment par choc thermique ( montée des températures de l'eau ) sont suffisants selon la CAB pour éradiquer la bactérie si toutefois les analyses révèlent que les eaux du bassin ou les réseaux ont été contaminées. C'est pour cela que l'ouverture est programmée malgré l'attente des résultats. 
Dans ce cas d'une contamination de l'eau il est possible qu’un dépistage soit effectué sur les utilisateurs de la piscine qui présenteraient des signes cliniques.
Ces établissements sont soumis en France à des règles strictes pour se prémunir de ce type de bactéries, dans des cas similaires des piscines municipales sont restées fermées jusqu'à la proclamation des résultats complets des analyses par mesure de précaution. 

Près de deux cas sur dix mortels

Les légionelles sont des bactéries qui prolifèrent dans les installations d'eau chaude, comme les douches, pouvant au passage contaminer les usagers. La période d'incubation est de deux à dix jours avant l'apparition des premiers symptômes (fièvre, toux, diarrhée). La maladie se traite facilement par antibiotique. Près de deux cas sur dix se révèlent toutefois mortels.

A lire aussi

Sur le même sujet

Université de Corse : à Corte, les étudiants commencent à s’installer

Les + Lus