• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Hommage national au légionnaire Harold Vormezeele

Né le 24 juillet 1979 en Belgique, le sergent-chef Harold Vormezeele a servi la France durant près de 14 ans / © SIRPA/FTViaStella
Né le 24 juillet 1979 en Belgique, le sergent-chef Harold Vormezeele a servi la France durant près de 14 ans / © SIRPA/FTViaStella

La cérémonie d'hommage national au légionnaire Harold Vormezeele, tué mardi dans le nord-est du Mali au cours de combats contre des islamistes, s'est déroulé ce vendredi aux Invalides.

Par Jean Crozier

"Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a présidé vendredi 22 février 2013 à 16H30 la cérémonie d'hommage national à l'adjudant Harold Vormezeele, du 2e Régiment étranger de parachutistes (2e REP)",  précise un communiqué de la Défense.

Cortège sur le Pont Alexandre III

Le militaire, sergent-chef lorsqu'il a trouvé la mort au combat au Mali mardi, a été élevé du grade d'adjudant à titre posthume.
Un cortège funèbre a traversé le pont Alexandre III en prélude aux cérémonies. 
Harold Vormezeele, mort à 33 ans, était d'origine belge, naturalisé français en 2010, et s'était engagé dans la Légion étrangère en février 1999. Il était rattaché au 2e Régiment étranger de parachutistes (REP) de Calvi en Corse. 
Son décès porte à deux le nombre de militaires morts pour la France au Mali depuis le début de l'opération Serval, le 11 janvier.

A lire aussi

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus