• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La résidence secondaire d'un élu visée par un attentat

La résidence secondaire de la maire (DVD) de Senlis (Oise) cible d'un attentat. / © FTViaStella
La résidence secondaire de la maire (DVD) de Senlis (Oise) cible d'un attentat. / © FTViaStella

La résidence secondaire de la maire (DVD) de Senlis, dans le département de l'Oise, a été la cible d'un attentat, mercredi 13 mars dans la soirée à Cargèse (Corse-du-Sud). Un peu plus tôt, trois explosions, sur le chantier d'une grande surface en construction près d'Ajaccio a fait trois blessés.

Par S.Tieri, G.Bézie avec AFP

L'attentat contre cette résidence située près de la mer en dehors de la station balnéaire a été perpétré en milieu de soirée et a été suivi d'un incendie. Il n'y a pas eu de victime et l'attentat n'a pas été revendiqué. Les démineurs de la Sécurité civile se sont rendus sur place.

Pascale Loiseleur, qui ne se trouvait pas en Corse mercredi soir, avait acheté cette résidence fin 2012 à Cargèse, l'un des plus jolis villages de la côte occidentale de la Corse, à une quarantaine de kilomètres au nord d'Ajaccio.

Elle a été élue maire de Senlis le 23 janvier 2011 à la faveur d'une élection municipale partielle après la démission de 19 élus sur fond de mise en cause du maire (UMP) Jean-Christophe Canter, dans une enquête sur l'attribution de marchés publics.

Cibles traditionnelles des attentats, plusieurs résidences secondaires appartenant à des continentaux ont été détruites ou endommagées par des attentats depuis le début de l'année en Corse, de même qu'un camp de vacances de La Poste en Corse-du-Sud.

14/03/13 - La résidence secondaire de la maire (DVD) de Senlis (Oise) cible d'un attentat / © Google Map / FTViaStella
14/03/13 - La résidence secondaire de la maire (DVD) de Senlis (Oise) cible d'un attentat / © Google Map / FTViaStella
Plus tôt dans la soirée de mercredi, trois ouvriers travaillant sur le chantier de construction d'une grande surface de bricolage à Ajaccio avaient été commotionnés dans un attentat qui a provoqué d'importants dégâts. 

Les victimes se trouvaient encore sur le chantier quand trois explosions ont retenti peu après 20h dans ce magasin de l'enseigne Leroy-Merlin, situé dans la commune de Mezzavia, dans la banlieue d'Ajaccio. 

Elles ont été rapidement secourues et prises en charge par les pompiers.

A lire aussi

Sur le même sujet

Visite d’Edouard Philippe en Corse : les annonces sur l’avenir énergétique de l’île

Les + Lus