• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La Corse reste dans le “top 10” des régions les plus touchées de France

A Bastia, le 21 février / © FTViastella
A Bastia, le 21 février / © FTViastella

L'épidémie de grippe poursuit sa décroissance. La Corse est la 10 eme région de France la plus touchée par cette épidémie de longue durée.

Par Jean Crozier avec AFP

L'épidémie de grippe saisonnière poursuit sa décrue, après avoir déjà touché près de 3.500.000 personnes en douze  semaines, selon le réseau de surveillance Sentinelles-Inserm.

La grippe a conduit 3.493.000 personnes - ayant plus de 39° de fièvre - à consulter un médecin en douze semaines d'épidémie en métropole, note mercredi  le réseau.

L'épidémie pourrait s'étirer encore jusqu'à la fin de semaine prochaine, a indiqué à l'AFP Christophe Arena du réseau Sentinelles, qui a déjà souligné la longue durée de cette épidémie.

Le réseau des médecins Sentinelles surveille les syndromes grippaux marqués par une fièvre d'apparition soudaine et supérieure à 39°C,  accompagnée de courbatures et de signes respiratoires.


250 cas pour 100 000 habitants en Corse

Les régions les plus touchées la semaine dernière par la grippe étaient, selon le réseau : Limousin (663 cas pour 100.000 habitants), Midi-Pyrénées (472), Bretagne (365), Nord-Pas-de-Calais (359), Auvergne (316), Alsace (308), Champagne-Ardenne (290), Languedoc-Roussillon (271), Rhône-Alpes (263) et Corse (250).

Pour sa part, le réseau Grog (Groupes Régionaux d'Observation de la Grippe), qui confirme cette décroissance, observe que le nombre de cas diminue fortement dans toutes les classes d'âge.


603 cas graves dont 82 décés

Par ailleurs, depuis le 1er novembre 2012 , 603 cas graves de grippe ont été admis en réanimation, dont 82 sont décédés (âge allant de 5 mois à 88 ans), selon l'Institut de veille sanitaire (InVS)

Ces 603 patients étaient "majoritairement infectés par un virus de type A (69%) et 76% d'entre eux présentaient un facteur de risque". 10% d'entre eux étaient vaccinés (62% ne l'étaient pas, et pour 28% le statut vaccinal n'est pas spécifié).

Sur le même sujet

Corse : le tri se porte de mieux en mieux

Les + Lus