• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La Corse, pays de cocagne pour les abeilles

Jean-Yves Foignet,apiculteur bio, près de Canale di Verde en Haute Corse, le 15 mars / © FTViastella
Jean-Yves Foignet,apiculteur bio, près de Canale di Verde en Haute Corse, le 15 mars / © FTViastella

En Corse où les productions agricoles intensives sont rares, les produits phytosanitaires qui ravagent les abeilles sur le continent, sont quasi absents. Mieux encore, l'agriculture biologique gagne du terrain.

Par Celine Dupeux éditée par Jean Crozier

La protection des abeilles a subi un revers le 15 mars dernier à Bruxelles. La commission européenne proposait de mettre en place un moratoire sur trois pesticides extrêmement toxiques pour ces pollinisateurs. Mais les pays de l'union européennes ont refusé, jusqu'à nouvel ordre.


Déclin des abeilles

Depuis l'arrivée de ces pesticides utilisés pour l'enrobage des semences de colza, de maïs ou de tournesol, les colonies d'abeilles connaissent un déclin catastrophique. La Corse, elle, semble épargnée. Rencontre avec un apiculteur insulaire qui n'oublie rien des enjeux européens.
DMCloud:48907
Une île de cocagne pour les abeilles
Jean-Yves Foignet
Apiculteur - Président de l'Institut de l'abeille

A lire aussi

Sur le même sujet

Festival Jazz in Aiacciu : cinq concerts à prévoir au Lazaret

Les + Lus