Cet article date de plus de 8 ans

Tentative de racket: quatre personnes interpellées en Corse-du-Sud

Quatre personnes ont été interpellées jeudi 21 mars, par les gendarmes de la section de recherche d'Ajaccio, agissant dans le cadre de l'enquête sur l'incendie criminel qui a détruit dans la nuit du 9 au 10 mars dernier, les engins de chantier de la société BTP AITONE à Evisa (Corse-du-Sud).
Les locaux de la gendarmerie d'Aspretto, installés à Ajaccio en Corse
Les locaux de la gendarmerie d'Aspretto, installés à Ajaccio en Corse © Stephan Agostini/AFP
Quatre personnes d'une même famille, le père et ses trois fils, ont été placées jeudi matin en garde-à-vue dans les locaux de la section de recherche de la gendarmerie d'Ajaccio, à Aspretto, dans le cadre d'une enquête sur la destruction par un incendie de plusieurs camions d'une entreprise de travaux publics installée à Evisa, en Corse-du-Sud.

Le 9 mars, le hangar de l'entreprise avait été entièrement ravagé par un incendie, détruisant plusieurs engins de chantier, ainsi qu'un chasse-neige. L'entrepreneur, Jean-Jacques Ceccaldi, avait ouvertement témoigné sur les nombreuses tentatives d'intimidations et de rackets dont il faisait l'objet depuis plusieurs années.

Les quatre personnes interpellées ont été libérées jeudi après-midi et dans la soirée. Aucune charge n'a été retenue.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
enquêtes justice faits divers