Cet article date de plus de 7 ans

Le protocole d'accord a été signé entre le SAMU 2A et l'hôpital d'Ajaccio (Corse-du-Sud)

Au sortir des discussions qui se sont terminées vers 20 heures hier, les personnels du SAMU de Corse du Sud ont obtenu de l'Agence Régionale de Santé une partie des postes d'infirmiers qu'ils réclamaient. Un protocole d'accord sur 3 ans a été signé ce mardi 7 mai. 
Les manifestants ont été reçus hier dans les locaux de l'ARS à Ajaccio.
Les manifestants ont été reçus hier dans les locaux de l'ARS à Ajaccio. © Crédit Thierry Guespin / France 3 Corse
Le protocole d'accord a été signé vers 18 heures. L'enjeu était important, les répercussions aussi. Il faut dire que les médecins urgentistes du SAMU de Corse du Sud menaçaient de démissionner. A un mois et demi du Tour de France, la situation aurait pu être catastrophique. 

Le climat était déjà plus détendu au sortir de la rencontre hier soir avec l'ARS. Les médecins urgentistes et le personnel soignant ont obtenu un poste d'infirmier pérenne à Ajaccio, en complément de celui qui existe déjà. Ainsi qu'un poste à Sartène pour les deux mois de la période estivale. 

Un équipage complet (deux brancardiers chauffeurs, un médecin urgentiste et un infirmier), comme prévu par la loi, représente une enveloppe de 300.000 euros. 

C'est assez satisfaisant pour que les urgentistes retirent leur menace de démission, même si c'est beaucoup moins que ce qui était demandé, soit 24 postes d'infirmiers sur l'ensemble des cinq services de SAMU en Corse du Sud (Ajaccio, Sartène, Porto-Vecchio et Bonifacio). 




Il s'agit pour autant d'une première étape. Les huit heures de négociations d'hier ont en effet abouti à un protocole d'accord sur trois ans. La première phase est immédiate. La seconde concernera la création de six postes supplémentaires d'infirmiers. Quant à la troisième, à l'horizon 2014, elle concernera Porto-Vecchio et Bonifacio. 

L'Agence Régionale de Santé examinera les besoins et moyens à la fin de l'été. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé emploi