• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Liaison Corse-continent : le consortium SNCM-Méridionale délégataire du service public pour 10 ans

Bateaux de SNCM et de la Méridionale dans le port de Marseille (Archives) / © FTViaStella
Bateaux de SNCM et de la Méridionale dans le port de Marseille (Archives) / © FTViaStella

L'Assemblée de Corse a attribué vendredi 6 septembre la délégation de service public (DSP) maritime pour les liaisons entre l'île et Marseille de 2014 à 2024 au consortium Société Nationale Corse Méditerranée (SNCM)/Méridionale. 

Par Grégoire Bézie et Jean Crozier avec AFP

Le rapport de l'Office des transports de la Corse (OTC) prévoyant de renouveler la DSP pour ces opérateurs historiques, a été approuvé par 27 voix sur les 51 de l'assemblée dont la majorité est à gauche.

Les détails du vote 


27 "Pour"
10 "Abstention"
12 "Non Participation"
  2 "Absent"

La droite était partagée entre l'abstention, et le vote favorable: 3 élus de droite ont approuvé le rapport (A.M. Natali, Ange Santini et Antoine Sindali, ancien Président de l'OTC). 

Les nationalistes (15 élus) n'ont pas participé au vote. Aucun élu n'a voté contre.

Le groupement  SNCM:CMN


Ce groupement était le seul à répondre au cahier des charges de la Collectivité territoriale de Corse (CTC) pour cette DSP, après le rejet en juin par l'Assemblée de la candidature de Corsica Ferries. Cette compagnie concurrente n'était pas en mesure d'assurer toutes les liaisons entre les six ports corses et Marseille.
DSP maritime : débats sur la fiabilité de la SNCM...
Paul-Marie Bartoli, président de l'Office des Transports; Antoine Orsini, conseiller Territorial "Corse Social Démocrate"; Paul-Félix Benedetti, conseiller Territorial "Rinnovu"

En juin, l'offre de la SNCM/Méridionale avait été estimée techniquement satisfaisante, mais trop chère (107 millions d'euros par an). Cette offre a été depuis ramenée à 96 millions d'euros, soit 57,5 millions d'euros pour la SNCM et 38,5 millions d'euros pour la Méridionale.

La SNCM, filiale de Veolia Environnement et de l'Etat (25%) et la Méridionale, filiale du groupe logistique Stef, étaient délégataires du service public depuis 2007.
DMCloud:102695
DSP: ce qui change le 1 er janvier
Victor Castellani Directeur pour la Corse de la CMN Pierre Mattei Directeur de la Corsica Ferries France Marc Dufour Directeur général de la SNCM Paul-Marie Bartoli Président de l'office des transports de la Corse Reportage: Dominique Moret et Stéphane Agostini

 

"Une étape nouvelle commence" assure le ministre des Transports

Dans un communiqué publié le 6 septembre, Frédéric Cuvillier salue la décision de la Collectivité Territoriale de Corse, qui vient d'attribuer à la SNCM et à la CMN la délégation de service public pour la desserte maritime de la Corse.

Pour le ministre, « cette décision des élus corses est une excellente nouvelle : elle est le fruit de l'engagement des actionnaires de la SNCM - ce qui inclut l'Etat et les salariés - des dirigeants, et des salariés eux-mêmes : ils ont fait des efforts considérables, pendant des mois, pour construire un avenir à cette entreprise.
Cet engagement de tous les acteurs a permis à la SNCM de présenter une offre compétitive pour l'attribution de cette délégation de service public, qui assure le principe de la continuité territoriale.
Aujourd'hui, une étape nouvelle commence pour la compagnie maritime, afin de mettre en œuvre le plan industriel validé en juin dernier par le Conseil de surveillance.
Je me suis engagé, avec le Gouvernement, depuis 15 mois, et nous nous engagerons à l'avenir, dans une démarche de partenariat et de dialogue, afin de sauver la SNCM, son activité et ses emplois. »

A lire aussi

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus