Trafic d'armes Marseille-Corse: onze personnes mises en examen et écrouées

des sachets de cocaïne, des armes et de l'argent liquide
des sachets de cocaïne, des armes et de l'argent liquide

Parmi ces onze personnes mises en examen, le secrétaire général adjoint de la CFTC à la SNCM, Camille Abboche. Tous les mis en examen ont été placés sous mandat de dépôt par le juge des libertés et de la détention.

Par Jean Crozier avec AFP

Présenté de source proche de l'enquête comme l'un des pivots du trafic, le responsable syndical a été mis en examen pour "association de malfaiteurs en lien avec un trafic d'armes et trafic de stupéfiant", a précisé Me Eric Campana, l'avocat de Camille  Abboche.

Il a été écroué à la prison de Luynes (Bouches-du-Rhône).

Au total en fin de journée ce mardi 17 septembre: 11 personnes, déférées devant le juge Guillaume Cottele de la Jirs à Marseille, ont été mises en examen et placées sous mandat de dépôt.
Elles ont toutes été mises en examen pour trafic d'armes et trafic de stupéfiants en bande organisée, association de malfaiteurs, port et transport d'armes de 1 er et quatrième catégorie et infraction à la législation sur les armes.

A lire aussi

Sur le même sujet

Municipales 2020 : Entretien avec Paul-Félix Benedetti, chef de file de Core in Fronte

Les + Lus