• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Ligue 1 - Défaite de Bastia face au patron du championnat, l'AS Monaco

Monaco, en patron, a dominé Bastia (3-0), avec un doublé de Falcao, conservant ainsi la tête du championnat de France / © VALERY HACHE/AFP
Monaco, en patron, a dominé Bastia (3-0), avec un doublé de Falcao, conservant ainsi la tête du championnat de France / © VALERY HACHE/AFP

Grâce au duo Falcao-Rivière, tous deux buteurs, Monaco s'est logiquement imposé sur Bastia (3-0) mercredi au Stade Louis-II et demeure leader de la Ligue 1 avec 2 points d'avance sur le Paris SG, lors de la 7e journée.

Par Grégoire Bézie avec AFP

Falcao qui a signé un doublé (7 buts) et Rivière (6 buts) ont démontré que leur association était possible à la pointe de l'attaque monégasque. Ce qui permet à Ranieri d'élargir son champ de possibilités tactiques pour la suite de la saison.

Bastia (13e) avait décidé de ne pas fermer le jeu. Cela offrait un début de rencontre rythmé et ouvert. Monaco, dans un 4-4-2 qui permettait à Rivière d'être titulaire aux côtés de Falcao, mettait du temps à trouver un équilibre d'équipe.

D'ailleurs, un premier corner du Corse Boudebouz faisait frissonner le stade (5). Puis Keserü s'essayait (16), avant que l'excellent Khazri n'oblige Subasic à une belle parade (19).

Monaco allait alors enfin réagir et pousser. Une tentative de lob de Moutinho passait au-dessus (22). Une volée de Rivière était brillamment détournée par Landreau (24). Falcao sortait aussi de sa boîte et servait, pour sa part, quelques gestes de classe.
DMCloud:109547
Ligue 1 - 7ème journée AS Monaco vs SC Bastia

Monaco, qui accélérait encore plus, s'exposait aux contres mais les hommes de Ranieri ne sont pas leaders invaincus de L1 pour rien. Un retourné de Kurzawa sur corner obligeait Landreau à une claquette (32). Et à force d'être chahutée, la défense centrale insulaire Squillaci-Modesto, deux ex-Monégasques, allait plier.

Sur une passe en profondeur de James Rodriguez, Rivière piquait sa reprise et inscrivait son 6e but de la saison (1-0, 39). Dans la foulée, Falcao, servi de loin par un Moutinho très performant, lui répondait et passait son compteur à six unités, après avoir fusillé Landreau (2-0, 42).

Monaco avait alors fait le plus dur. Cela n'empêchait pas, dès la reprise, Falcao de solliciter à nouveau Landreau (46). Malgré un jeu encore alerte par intermittence, Monaco baissait le pied face à des Bastiais qui paraissaient résignés. Un missile de Khazri aurait toutefois pu faire mouche sans un Subasic vigilant (62).

Plus la fin de rencontre approchait, plus les lignes défensives de chaque formation restaient proches de leurs surfaces respectives. Ce qui permettait aux attaquants de tout bord de tester leur adresse. A ce jeu-là, Rivière (un raté seul face à Landreau, 88) a encore à apprendre de Falcao, auteur d'un doublé (3-0, 89).

Sur le même sujet

Université de Corse : le doctorat, un atout pour se positionner sur le marché de l’emploi ? 

Les + Lus