• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

En 1953, l'exil corse du roi Mohammed V du Maroc

Le roi Mohamed V lors de son retour en Corse, en 1959.
Le roi Mohamed V lors de son retour en Corse, en 1959.

Alors que les hommages aux Goumiers se déroulent au col de Teghime...  Il faut rappeler que la Corse et le Maroc ont d'autres liens que la libération de l'île. En 1953, le roi Mohamed V, contraint à l'exil par la France, séjourna à Zonza puis à L'Ile Rousse pendant plusieurs mois.

Par Grégoire Bézie

En 1953, le roi Mohamed V du Maroc (père d'Hassan II et grand-père de Mohammed VI) avait trouvé dans la Corse une terre d'exil, à Zonza d'abord, puis à l'Ile Rousse. C'est là surtout que sa cour avait passé quatre mois, à l'hôtel Napoléon Bonaparte. 

Sidi Mohammed ben Youssef, dit Mohammed V, soutenait l'Istiqlal, principal mouvement indépendantiste marocain, et s'opposait à la poursuite de la domination française. Pour cette raison, il fut contraint à l'exil par la France.

DMCloud:112223
L'exil du roi Mohammed V en Corse en 1953
Intervenants : José Mattei, ancien journaliste; Léon Trojani, ancien chauffeur de taxi

Sous surveillance constante, le roi passait beaucoup de temps isolé dans sa chambre ou dans les salons de l'hôtel Bonaparte. Mohammed V et sa suite quittèrent l'île le 5 février 1953, dans le plus grand secret. Le souverain s'envola ensuite pour Madagascar où il poursuivit son exil, puis retrouva son trône en 1956 avec l'indépendance. 

Six ans plus tard, en février 1959, le Roi Mohamed V revint dans l'île. Avec lui, un sous-officier insulaire capturé par des rebelles mauritaniens. Un geste pour remercier les Corses de leur accueil. 



Sur le même sujet

Le maire de Barrettali prend un arrêté anti-pesticide 

Les + Lus