Manifestation du personnel de soins de l'Arc-en-Ciel à Ajaccio (Corse-du-Sud)

© Photo Thierry Guespin / France 3 Corse ViaStella
© Photo Thierry Guespin / France 3 Corse ViaStella

Alors que la structure de l'Arc-en-Ciel (service psychiatrique infanto juvénile dépendant de l'Hôpital Castellucio) a rouvert ses portes ce lundi 7 octobre, le personnel de soins et la CFDT ont manifesté pour dénoncer la vétusté des locaux, "indignes du service public" d'après eux. 

Par France 3 Corse ViaStella

Depuis que les locaux du Secours populaire des Salines avaient pris feu il y a huit semaines, le service de l'Arc-en-ciel, qui dépend de l'Hôpital de Castelluccio, fonctionnait au ralenti. La quinzaine d'enfants qui y était soignée ne bénéficiait plus de tous ses soins au quotidien. 

Le service a finalement  rouvert ses portes ce lundi 7 octobre, mais cela ne satisfait pas le personnel qui dénonce depuis deux ans la vétusté des lieux. En octobre 2012, une visite de la commission de sécurité avait fait les mêmes conclusions. Pareil pour le comité d'hygiène, qui avait visité les locaux avant la ré-ouverture, au mois d'août. 

Michèle Mattei, secrétaire de section CFDT de l'Hôpital de Castellucio, a expliqué qu'avec la fermeture pendant deux mois, le personnel espérait que le service serait relogé dans des locaux différents (avec l'accord des parents qui le souhaitaient eux aussi). Les locaux actuels étant "indignes du service public", d'après eux.


A lire aussi

Sur le même sujet

ITW- irruption du STC dans les locaux de l'office public de l'habitat de Haute-Corse

Les + Lus