SNCM, marché de l'eau potable, réforme des institutions de l'île: le verbatim des élus

L'Assemblée de Corse est réunie les jeudi 7 et vendredi 8 novembre pour discuter des orientations budgétaires de la Collectivité Territoriale de Corse pour l’année 2014. En préambule à la présentation de ce rapport, les élus ont réagi sur les différents dossiers politiques du moment.

Hémicycle de l'Assemblée de Corse (illustration)
Hémicycle de l'Assemblée de Corse (illustration) © PASCAL POCHARD-CASABIANCA/AFP
La présidente de l'OEHC (interrogée par stéphanie Grimaldi, conseillere territoriale "Rassembler pour la Corse") a réagi jeudi matin à la perte du contrôle du marché de l'eau potable par le laboratoire de l'Office.

Ce marché attribué depuis plusieurs années à l’OEHC a été raflé par un laboratoire privé. Face à l'inquiétude de l’intersyndicale (CGT-STC-FO), Emmanuelle de Gentili a assuré que tous les emplois du laboratoire seraient maintenus.
durée de la vidéo: 01 min 28
Paul Giacobbi sur la réforme des institutions

Nouveau visage ce matin dans l'hémicycle: Jean-Marie Poli succède à Véronique Schiaretti (démissionnaire) sur le banc du groupe "Corsica Libera". Connu pour son engagement au sein de Sulidarità, association d'aide et de soutien aux "prisonniers politiques", le militant indépendantiste a -sans surprise- évoqué dans sa première intervention le rapprochement des détenus corses.
durée de la vidéo: 01 min 07
La SNCM et ses 65 M€, Paul Giacobbi

Le 22 novembre, une délégation d'élus insulaires sera reçue à Paris par Marylise Lebranchu, Ministre de la Réforme de l'Etat et de la décentralisation et Manuel Valls, ministre de l'Intérieur.Cette réunion préparatoire aux discussions sur une réforme des institutions de l'île se fera "sans tabous" a affirmé le président de l'exécutif Paul Giacobbi.
durée de la vidéo: 01 min 46
Les bonnets rouge de Bretagne: Paul Giacobbi

Alors que la SNCM réclame 65 millions d'euros à la Collectivité Territoriale de Corse, Paul Giacobbi invite les dirigeants de l'opérateur maritime à ne pas parler" à tort et à travers"

Paul Giacobbi s'est également déclaré "frappé" par les évènements qui se sont produits en Bretagne: deux poids, deux mesures?

Dominique Bucchini, président de l'Assemblée de Corse a également réagit aux insultes dont a fait l'objet la ministre de la Justice Christiane Taubira: "On a banalisé le racisme au point qu'une ministre est insultée par des enfants".






Poursuivre votre lecture sur ces sujets
assemblée de corse politique
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter