Testa Ventilegna: le projet d'urbanisation abandonné

Publié le Mis à jour le
Écrit par Jean Crozier
Le site de la Testa Ventilegna
Le site de la Testa Ventilegna © FTViastella

Le projet d'urbanisation touristique qui portait sur le site de "A Testa Vintilegna" à Figari en Corse-du-Sud a finalement été abandonné, a-t-on appris samedi 16 novembre. Quatre associations avaient appelé à un rassemblement à Aiaccio le 19 novembre pour demander son report.

Le projet de création d'une zone d'urbanisation sur le site de la Testa Ventilegna devait passer en Conseil des sites mercredi.

Dans un courrier adressé aux associations du collectif loi littoral, le préfet de Corse Christophe Mirmand, affirme "qu'il est apparu souhaitable de ne pas prendre position sur ce projet particulier avant que ne soient connus les principes de développement et d'urbanisation" qui seront retenus dans le futur Padduc, actuellement en cours d'élaboration.

"Ce projet, poursuit le préfet, constitue à ce stade une simple orientation du plan local d'urbanisme en cours d'élaboration par la commune de Figari. Il prévoit en outre, au coeur d'une zone sensible, des aménagements en lien direct avec les orientations de développement en cours de discussion."

Les associations ABCDE, U Levante, GARDE et U Polpu avaient appelé à un rassemblement devant les grilles de la préfecture d’Aiacciu le jour de son examen en Conseil de sites.

Dans un communiqué commun publié le 15 novembre, ces quatre associations de défense de l'environnement expliquaient que "la DREAL (direction régionale de l’environnement, service d’État) a réduit, unilatéralement, sans consultation du Conseil scientifique régional de protection de la nature, la ZNIEFF de type 1 n°940030614 – Monte Scupetu-Punta Ventilegna sur la commune de Figari".

En savoir plus sur ce dossier en consultant le site de l'association U Levante



En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.