• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Le directeur de la Société Nouvelle des Autobus Ajaccien a déposé plainte et quitté la Corse

Ajaccio, le 29 novembre 2013 / © FTViastellla
Ajaccio, le 29 novembre 2013 / © FTViastellla

Le mouvement de grève des chauffeurs des Transports en Commun Ajacciens (TCA), engagé depuis le 26 novembre, dégénère. Les  élus de  la communauté d'agglomération du pays ajaccien (CAPA) parle d'intimidation et de séquestration du directeur et condamnent, ce 29 novembre, des comportements indignes

Par Jean Crozier

Dans des circonstances encore troubles, il semble que le ton soit monté, le 28 novembre, entre salariés et direction lors des discussions dans les locaux des TCA à Ajaccio..

Résultat, ce 29 novembre: le directeur de la Société Nouvelle des Autobus Ajaccien  a déposé plainte, puis a quitté l'île.

Dans leur communiqué ce vendredi, les élus de la communauté d'agglomération du pays ajaccien  (CAPA) dénoncent l'intimidation et la séquestration du directeur.

Les élus de la CAPA condamnent la séquestration du directeur de la SNAA

Le conflit qui oppose depuis le 26 novembre des chauffeurs à la direction de la Société Nouvelle des Autobus Ajaccien (SNAA) a franchi hier un cap inacceptable, invitant l’intimidation et la séquestration à la table du dialogue social.

Nous condamnons avec la plus grande fermeté ces pratiques inadmissibles qui s’appuient sur des comportements indignes. Nous apportons notre soutien plein et entier au directeur de la SNAA et à sa famille qui ont subi des violences psychologiques inadmissibles et injustes en défendant la qualité du service public.

Notre vision du service public s’appuie sur les valeurs du bien commun, du respect, du dialogue et de la solidarité. De plus, nous refusons l’amalgame entre ces pratiques d’un autre âge et les efforts entrepris au quotidien par une grande partie des salariés et l’ensemble des élus au service des citoyens.

Dans le respect de la délégation de service public, nous demandons à la direction de la société et du groupe Transdev de prendre toutes les mesures nécessaires pour que le service public reprenne dans les meilleures conditions au bénéfice de tous les usagers.

Plus jamais ça !

A lire aussi

Sur le même sujet

Fête de la musique : à Bastia, trois studios de répétitions mis à disposition de groupes amateurs

Les + Lus