Le fonds GXP Capital s'associe à un élu niçois pour reprendre Nice-Matin

Le siège de "Nice-Matin" dans la plaine du Var à Nice
Le siège de "Nice-Matin" dans la plaine du Var à Nice

Le fonds d'investissement "GXP Capital" s'associe à l'élu niçois Jean Icart pour reprendre le groupe Nice-Matin, a annoncé le 14 février dans un communiqué le Groupe Hersant Média (GHM), actuel propriétaire.

Par Jean Crozier avec AFP

Le nom du fonds d'investissement a été dévoilé vendredi 14 février  aux membres du comité d'entreprise du groupe Nice-Matin.

GXP Capital, dirigé par Gilles Périn, est présent dans l'hôtellerie haut de gamme et dans la construction navale.

L'élu DVD niçois Jean Icart avait annoncé le 6 février dernier son arrivée au capital, associé à un "fonds d'investissement privé européen" dont il n'avait pas révélé le nom.

Gilles Périn a indiqué vendredi avoir l'intention d'apporter avec Jean Icart un soutien financier de 20 millions d'euros via Nice Morning, nouvel actionnaire majoritaire du Groupe Nice-Matin, précise le communiqué. L'accord devrait être finalisé à la fin du mois.


Projet de relance pour le groupe

Gilles Périn et Jean Icart ont précisé leur projet pour la relance de Nice-Matin qui passe par "une accélération des investissements sur le numérique, un enrichissement des contenus éditoriaux et la création d'un media center", précise encore le communiqué de GHM.

"L'arrivée de ce nouvel investisseur va permettre de financer et mener à bien la relance des titres de Nice-Matin et d'assurer ainsi leur pérennité. Elle marque également l'achèvement de la restructuration de GHM", a commenté Dominique Bernard, président de Nice-Matin.

Jean Icart, ex-UMP devenu opposant au député-maire Christian Estrosi (UMP) au sein du conseil municipal et qui devait se présenter aux prochaines municipales, avait créé surprise et soulagement auprès des organisations syndicales. Il a expliqué qu'il ne pouvait se résoudre à "la perte d'un fleuron du patrimoine niçois" et  précisé qu'il abandonnait ses mandats politiques.

En grande difficulté financière, le groupe Nice-Matin, propriété de GHM, emploie 1.250 salariés. Il a terminé l'année 2013 avec une perte d'exploitation de 6 millions d'euros.

Le groupe publie les quotidiens Nice-Matin (qui tire à 90.000 exemplaires), Var-Matin (65.000 exemplaires) et Monaco-Matin.

Le groupe détient aussi 50% du capital de la société Corse Presse, qui édite Corse-Matin.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus