Municipales à Ajaccio: perquisition au conseil général de Corse-du-Sud

18/06/14 - Elections municipales à Ajaccio perquisition au conseil général de Corse-du-Sud / © FTVIASTELLA
18/06/14 - Elections municipales à Ajaccio perquisition au conseil général de Corse-du-Sud / © FTVIASTELLA

Les policiers du SRPJ d'Ajaccio ont mené mercredi 18 juin une perquisition dans les locaux de l'aide sociale du conseil général de Corse-du-Sud, dans le cadre de la plainte au pénal de l'ancien maire d'Ajaccio Simon Renucci pour "fraude" lors des élections municipales. 

Par Grégoire Bézie

Au lendemain de la perquisition du bureau électoral de la mairie d'Ajaccio, les policiers perquisitionnent depuis mercredi matin les locaux de l'aide sociale du Conseil Général de la Corse-du-Sud.

Le maire DVG battu d'Ajaccio, Simon Renucci, avait déposé en avril un recours en contentieux électoral devant le tribunal administratif et déposé une plainte au pénal pour "fraude" au moyen de procurations aux élections municipales des 23 et 30 mars.

Le maire sortant, qui briguait un quatrième mandat, dénonce alors une "fraude massive, organisée et planifiée de longue date", affirmant que "plus de 300 procurations" étaient irrégulières entre les deux tours.

Le tribunal administratif doit se prononcer en septembre. Le député-maire UMP d'Ajaccio Laurent Marcangeli s'est dit convaincu que la perquisition
effectuée mardi à la mairie "n'aboutiraient à rien".

Il a annoncé qu'il allait lui même porter plainte contre X pour vol aggravé après la disparition de 14 volets de procurations à la mairie et pour faux témoignages.

DMCloud:198247
Perquisition au conseil général de Corse-du-Sud
Jean-Jacques Panunzi, président du Conseil Général de Corse-du-Sud

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus