• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Grève SNCM: vers un risque de pénurie alimentaire en Corse

Grève SNCM vers un risque de pénurie alimentaire en Corse / © FTVIASTELLA
Grève SNCM vers un risque de pénurie alimentaire en Corse / © FTVIASTELLA

Difficile de croire que la pénurie de produits alimentaires menace la Corse, alors que les rayons des supermarchés sont encore bien remplis. Et pourtant, la grève qui sévit depuis dix jours à la SNCM, perturbe fortement l'approvisionnement et fait craindre une rupture des stocks dès ce week-end. 

Par Grégoire Bézie

"Aujourd'hui on a l'équivalent de 70 semi-remorques qui sont toujours bloqués à Marseille pour l'ensemble des magasins du groupe" indique David Poli gérant d'une grande surface à Furiani. "On devrait dès fin de journée, commencer à être détérioré sur les produits de première nécessité".

Sans livraison dans les 48h, les réserves de ce magasin seront vides. Pâtes, lait et sucre, pourraient bien disparaître des rayons. Si les grandes surfaces sont impactées, les petites supérettes sont en première ligne. Certains rayons sont déjà vides pour ces détaillants dont les produits frais représentent 80% du fond de commerce.

"Si on continue dans cette situation, on va être obligé de mettre la plupart des employés en RTT", indique Henri Biaggini, gérant d'une supérette à Bastia. "On a quasiment plus rien en marchandises et on peut subsister encore un ou deux jours". 

La pénurie ne devrait en revanche pas concerner le carburant, acheminé par bateau-citerne et livré par la route aux stations-service. Pas de problème non plus du côté des pharmacies et des hôpitaux, les médicaments étant livrés par avion.

Reportage: Lucie Bouzigues, Daniel Bansard
Grève SNCM: risque de pénurie alimentaire
David Poli, gérant de grande surface à Furiani; Henri Biaggini, gérant d'une supérette à Bastia



Sur le même sujet

Rocco et ses frères de Luchino Visconti

Les + Lus