• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Difficiles négociations pour sortir de l'impasse à la SNCM

08/07/14 - Difficiles négociations pour sortir de l'impasse à la SNCM, menées à la préfecture de Marseille / © FTVIASTELLA
08/07/14 - Difficiles négociations pour sortir de l'impasse à la SNCM, menées à la préfecture de Marseille / © FTVIASTELLA

Les représentants de l'intersyndicale de la SNCM et de Transdev, actionnaire majoritaire de la compagnie maritime, se sont retrouvés mardi 8 juillet autour de la table des négociations à Marseille, pour tenter de mettre fin à une grève entrée dans sa 3ème semaine.

Par Grégoire Bézie avec AFP

La rencontre lundi en préfecture autour du médiateur désigné par l'Etat, Gilles Bélier, ne partait pas sous les meilleures auspices, eu égard à la réticence des syndicats, mais la seconde journée de discussion laisse présager l’embryon d'une solution.

Sur la table des négociations, les syndicats ont laissé des "demandes claires" formulées aux actionnaires, soit l'État (25%), mais surtout Transdev (66%).

L'intersyndicale CGT - SAMMM - FO - CFE-CGC - CFDT - CFTC s'est dite prête à négocier un nouveau plan avec la nouvelle direction, synonyme de sortie de grève, si leur proposition venait à être acceptée.

Mais les représentants de salariés souhaitent, en échange, un "cadre sécurisé" jusqu’à la fin de l’année et pas uniquement le temps d’un "moratoire", qui exclurait toute procédure judiciaire pendant quatre mois, tel que suggéré lundi par les collectivités territoriales.

En clair, pas de recours au tribunal de commerce jusqu’au 31 décembre, qu'ils interprètent comme la voie d'un démantèlement.

Cette solution mise en avant par Transdev et qui a également, depuis ce week-end, les faveurs du gouvernement, permettrait selon ses défenseurs, outre d'apurer les comptes de la compagnie déficitaire, de lever l'hypothèque de lourdes condamnations européennes, noeud gordien du dossier SNCM depuis 18 mois.

Les négociations doivent reprendre en fin d'après-midi. Selon nos informations, Transdev pourrait rejeter la proposition de l'intersyndicale et maintenir le cap de la voie judiciaire. 

Interview de
Frédéric Alpozzo, secrétaire général du syndicat des marins CGT


Sur le même sujet

ITW - Monte Gozzi : le randonneur disparu retrouvé mort

Les + Lus