Le navire de la Méridionale, bloqué depuis plus d'une semaine par les grévistes de la SNCM dans le port de Marseille, est de nouveau libre de ses mouvements. Le bateau a appareillé, ce matin vers 11h00. Direction Toulon, où il doit récupérer du fret, puis la Corse. Le port d'arrivée reste inconnu.

Il a retrouvé la liberté. Le Kalliste, bateau de la Méridionale, n’est plus bloqué par les marins de la SNCM. Le navire a appareillé, ce matin vers 11h00, a-t-on appris auprès de la compagnie.

"Le Kalliste a appareillé pour une traversée de jour non prévue", a expliqué la direction de la Méridionale. Le navire doit se rendre à Toulon pour récupérer du fret, mais pas de passagers, et se rendre en Corse. Le port d'arrivée en Corse n'a pas encore été décidé.

Un peut plus tôt, la direction de la Méridionale a confirmé qu’elle avait repris la possession du bateau après plus d’une semaine d’immobilisation mais qu’elle devait encore définir un "plan de rotation" pour le navire. La direction expliquait attendre le résultat des assemblées générales de la SNCM pour recommencer ses rotations sur Marseille.

"Détendre l'atmosphère"


Après le compromis obtenu hier, dans la soirée, les marins de la SNCM ont accepté pour "détendre l’atmosphère" et sans attendre le résultats des assemblées générales de jeudi matin, de lever le blocus devant le bateau.

Un dénouement qui a permis de faire redescendre la tension alors que les grévistes disent avoir reçus mercredi un "ultimatum des forces de l’ordre" pour faire cesser le blocage de navires.

Plusieurs centaines de personnes s’étaient alors rendus sur le quai, prêt à bloquer le port si la force était employée.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité