• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Requins : en Corse, les espèces les plus répandues sont inoffensives

© FTVIASTELLA
© FTVIASTELLA

Pas de raisons de paniquer après les apparitions remarquées de deux requins le long des côtes corses, les espèces les plus répandues près de l'île sont largement inoffensives. Et aucun cas d'attaque n'a jamais été recensé en Corse.

Par Rémi Clément

Un requin bleu aperçu sur la plage Calzarellu à Prunelli di Fium’Orbu, un autre, de quatre mètres près des bouches de Bonifacio. En deux semaines, les squales ont fait des apparitions remarquées le long des côtes corses. Aucune raison pourtant, de céder à la panique. En Corse, les espèces les plus répandues –peaux bleues, griset ou roussettes- sont inoffensives.

Le requin bleu par exemple est "complètement désemparé quand il se retrouve près des côtes", assure Roger Minoconi, docteur en océanographie. "C’est une espèce qui vit au large, toujours très au large. Donc quand il rencontre une plage, il va être un peu paniqué. Et dès qu’on va s’approcher de lui, il va s’enfuir très vite, à grands coups de nageoires."

Aucun cas d'attaque avéré en Corse


Pas la peine toutefois de prendre des risques inutiles. Michel Ferreri, patron-pêcheur, conseille en cas de rencontre avec un squale de "regagner tranquillement son embarcation et de ne pas chercher à éterniser sa présence dans l’eau", un coup à "perdre son sang froid." Une fois à bord, il n’y a plus qu’à "goûter tranquillement le plaisir de la rencontre."

Surnommé "le chien qui mord" en corse, le requin a mauvaise réputation sur l’île. Pourtant, il n’y aurait eu à ce jour aucun cas d'attaque avéré en Corse.

Décryptage: Céline Aubert
Les requins et la Corse

Sur le même sujet

Question/Réponse : Eric Leoni, professeur à l'université de Corse

Les + Lus