VIDEO : un requin bleu sur une plage de Corse

L'improbable rencontre a eu lieu mercredi 23 juillet sur la plage de plage de Calzarellu, à Prunelli-di-Fiumorbo (Haute-Corse). Une famille originaire du Val-de-Marne, en vacances en Corse, a filmé à sa grande surprise, un requin bleu remontant le bord de plage, dans moins d'un mètre d'eau.


EXCLUSIF. Ils ont filmé le requin bleu en Corse... par leparisienLa scène, immortalisée par les vacanciers, a été diffusée par le site leparisien.fr, selon une information de nos confrères de Corse Net Infos. Cette espèce, en principe sans danger pour l'homme, s'aventure rarement sur le rivage, surtout à une si faible profondeur.

Toutefois des requins de la même espèce ont déjà été aperçus ces derniers jours en Espagne, près des rivages de Catalogne, et en France, sur les côtes du Languedoc-Roussillon, provoquant aussitôt l'interdiction à la baignade par précaution.

En Corse, l'animal qui mesurait "1,70m avait un corps très fin" selon le père de famille, semblait "un peu endormi et surtout désorienté. Il n'était absolument pas agressif". Le requin a finalement fini par s'éloigner pour disparaître au large. 
EXCLUSIF. Ils ont filmé le requin bleu en Corse... par leparisien


Le requin bleu attaquant rarement les hommes, n'est pas considéré comme dangereux. La plupart des "accidents" entre des requins bleus et des humains ont lieu en eau profonde et près de petits bateaux ; les spécimens juvéniles qui vivent dans des zones constituant des nurseries peuvent parfois s'aventurer près du rivage.

Il y a eu 13 attaques de recensées (de 1580 à 2012) dont 4 fatales, selon l'ISAF (International Shark Attack File)

En Corse, Corsica-Groupe de Recherche sur les Requins de Méditerranée, coordonne pour les eaux territoriales un programme destiné à recueillir des échantillons de tissus en vue d'analyses ADN sur des sujets vivants.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité