Frédéric Cuvillier à l’écoute des pêcheurs corses

Le secrétaire d'Etat à la pêche et aux transports a promis d'être le porte-parole des pêcheurs corses au niveau européen. / © AFP
Le secrétaire d'Etat à la pêche et aux transports a promis d'être le porte-parole des pêcheurs corses au niveau européen. / © AFP

Frédéric Cuvillier, le secrétaire d’Etat chargé de la pêche et des transports est arrivé en Corse jeudi soir. A Bonifacio, il a écouté les revendications des pêcheurs et promis d’être leur ambassadeur auprès de l’Europe.

Par Angélique Mangon

Il est venu rencontrer les acteurs et les représentants de la pêche insulaire. Le secrétaire d’Etat chargé des transports et de la pêche a répondu à l’invitation de Gérad Romiti, le président du comité régional des pêches.
Première étape de sa visite : hier, à Bonifacio. Frédéric Cuvillier a échangé avec les professionnels.

Les pêcheurs ont profité de la visite du ministre pour rappeler les difficultés que connaît la profession. Météo chaotique, tempêtes, inondations de l’hiver dernier, les professionnels n’ont pas été épargnés.

Des questions comme celles de la concurrence déloyale de la pêche de plaisance ou celle du braconnage ont été soulevées.

Porte parole au niveau européen


Frédéric Cuvillier a reconnu que les pêcheurs français en Méditerranée s’inscrivent dans une démarche « durable et responsable » et a promis de représenter les deux-cents pêcheurs et patrons corses au niveau de l’Europe.

Quelques propositions ont été évoquées concernant notamment la modernisation de la flotte ou les aides d’urgence.

Ce vendredi, Frédéric Cuvillier a rendez-vous avec le président de l’exécutif Paul Giacobbi pour aborder le sujet de la SNCM.

Sur le même sujet

Les + Lus