• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

La fin de la surveillance des plages sur l'île

Désormais, la baignade se fait uniquement sous la surveillance des parents. / © France 3
Désormais, la baignade se fait uniquement sous la surveillance des parents. / © France 3

Depuis dimanche, les plages ne sont plus surveillées dans l'ile. Alors que le mois de septembre s'annonce particulièrement chaud et ensoleillé, quelles sont les réactions des baigneurs?

Par Gaelle Fauquembergue

Si les baigneurs sont toujours là, leur surveillance, elle, n'est plus d'actualité. Depuis deux jours, les postes de sécurité ont fermé leur porte.

Certains touristes et Corses trouvent cela prématuré, se sentant rassurés lors de la présence de maîtres-nageurs à proximité. Mais désormais, il faudra faire sans et redoubler de vigilance.

Cet été, la ville d'Ajaccio a dépensé 146 000 euros pour la surveillance de ses plages, soit deux fois moins que l'année passée.

La fin de la surveillance des plages
Equipe: Caroline Ferrer et Jean-Pierre Grandidier. Intervenant: Nathalie Ruggieri (Adjointe à l'environnement et aux plages - Municipalité d'Ajaccio)

 

Sur le même sujet

Ajaccio : reconstitution de la bataille d'Austerlitz au Casone

Les + Lus