• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE
  • SPORT

Pic de pollution atmosphérique en Corse du Sud

Ce sont des particules fines provenant du désert qui polluent le sud de la Corse. / © forecast.uoa.gr
Ce sont des particules fines provenant du désert qui polluent le sud de la Corse. / © forecast.uoa.gr

Les niveaux de pollution en particules fines ont dépassé ce lundi le seuil réglementaire en Corse du Sud.

Par Angélique Mangon

Les stations de surveillance de l’atmosphère de Qualitair Corse ont enregistré ce lundi 13 octobre un pic de pollution atmosphérique en Corse du Sud.

Ce pic concerne les particules fines dans l’air. Le seuil enregistré est de 55 microgrammes par mètre cube sur 24 heures glissantes, soit 5 microgrammes de plus que le seuil réglementaire.

Cette pollution s’explique par le fait que la Corse est depuis plusieurs jours dans un régime de sud qui amène des particules désertiques sur l’île, en particulier en Corse du Sud. Les niveaux sont élevés depuis le 9 octobre.

Vigilance pour les personnes sensibles


Qualitair, association chargée de surveiller la qualité de l'air en Corse, précise que les seuils observés actuellement ne nécessitent pas de modifier son comportement. Il est tout de même conseillé aux personnes sensibles (personnes âgées, enfants, malades respiratoires, sportifs) d’éviter de faire des efforts à l’extérieur, car à cause de leur petite taille, ces particules pénètrent dans l’appareil respiratoire. 

Les concentrations devraient rester élevées lundi et mardi.

En ce qui concerne la Haute-Corse, les concentrations en particules fines sont également élevées mais ne dépassent pas pour l’instant les seuls réglementaires.

A lire aussi

Sur le même sujet

Entretien avec François Charles, président de l'association l'Arcu

Les + Lus